La Journée de la liberté de la Presse ne passera plus inaperçue en Guinée, promet la structure Wassolon Agency Communication

Les responsables de la structure Wassolon Agency Communication ont annoncé au cours d’un point de presse tenu ce vendredi 7 avril, à la Maison de la Presse, la célébration de chaque année la journée mondiale de la presse en Guinée. Pour conférer un éclat particulier à la célébration de cette fête, la structure Wassolon Agency Communication compte organiser des cérémonies grandioses à cet effet avec en toile de fonds, le thème « les médias guinéens : du dynamisme à l’incertitude ».

Le président de Wassolon Agency, Aboubacar Diallo a expliqué le choix du thème et les motivations de leur structure : « Nous (journalistes) avons remarqué que cette date internationale passe le plus souvent sous silence dans notre pays. A part le rapport que Reporter Sans Frontières (RSF) dresse, relayé par nous, médias guinéens, il n’y a pas fondamentalement d’activités menées par des structures ou des médias à l’interne pour marquer cette date. Nous voulons rompre avec cet état de fait pour désormais marquer le coup, organiser quelque chose qui puisse nous emmener à focaliser l’attention de tout le monde sur les médias guinéens à l’occasion de cette date ».

La presse a joué et continu à jouer un rôle important dans ce pays, mais selon le président de Wassolon Agency, cette presse est confrontée aujourd’hui à d’énormes difficultés qui méritent d’être débattues par les professionnels de médias, patrons et dirigeants lors de ces différentes rencontres qui seront organisées à cet effet, en vue de trouver des solutions, a indiqué Aboubacar Diallo.

Pour sa part, le chargé de communication de cette structure Talibé Barry a dévoilé l’agenda de la première édition : « Nous comptons projeté un documentaire qui va permettre à l’assistance d’avoir le témoignage de journalistes dont certains ont rendu de loyaux services à la nation, mais qui se trouvent aujourd’hui dans une situation de maladie ; ensuite on donnera la parole à d’autres journalistes dont le parcours a été exemplaire dans ce pays ; il est prévu également des récompenses aux personnes qui ont contribué au rayonnement de la presse dans ce pays mais aussi une prestation artistique.

Mais d’ajouter, Talibé Barry dira qu’à la veille de la journée du 3 mai, une rencontre une est prévue dans une université de la place entre des journalistes de la presse guinéenne et des étudiants dans les différentes filières de journalisme.

Les membres de Wassolon Agency Communication disent célébrer cet anniversaire sous le haut patronage du président de la république et son gouvernement. Une occasion donc, de rappeler à ces autorités la problématique de l’exercice du métier du journalisme en Guinée, les défis et les perspectives.

A rappeler que c’est le 3 mai 1993 que la journée mondiale de la liberté de la presse été proclamé par l’Assemblée générale des Nations Unies. A cette occasion, des rapports sont publiés sur les conditions de travail des hommes de médias à travers le monde.

Oumar M’Böh pour Aminata.com

In : Politique

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)

ACTUALITES GUINEE
RECHERCHE
Recherche personnalisée
Rejoignez-nous sur Facebook