La guerre de succession est ouverte à Konkola

Moins d’un mois après le décès du président de conseil de quartier de Konkola la guerre de succession semble ouverte.

Rencontré le jour d’après au nom de son équipe le vice président de la délégation spéciale a tenu ses propos : Déjà lundi un groupe de citoyens s’est rendu de façon unilatérale voir la commune pour essayer d’imposer Thierno Abdoulaye Dramé un proche de l’ancien maitre du quartier mais la machination a semble t-il échoué de justesse car la délégation spéciale ne s’est pas montré dupe.

« hier nous avons reçu une forte délégation de Konkola notamment 4 chefs de secteurs ,un représentant des jeunes, le représentant de l’imam et autres, qu’ils sont venus pour la désignation d’un chef de quartier que c’est un consensus nous leur avons souhaité la bienvenue mais par contre dans l’équipe on n’a pas vu de représentant des femmes et des jeunes des autres secteurs c’est pourquoi nous leur avons demandé de revenir demain, que tous les secteurs soient dignement représentés et que les femmes aussi fassent partie de la délégation, si à leur arrivée, il s’avère que c’est un consensus nous allons valider, s’il y a un contrepoids comme vous dites nous allons procéder à l’élection »

Se sentant trahi les citoyens de Konkola ont demandé et obtenu une rencontre avec la dite délégation pour explication ce qui fut fait après la prière de 16 h dans l’enceinte de la mosquée pleine comme un œuf.

les voix autorisées ont alors pris la parole pour déplorer le ‘’complot’’ et faire des mises en garde contre certaines personnes à qui le culte a été confié mais qui interfère dans l’administration.

Pour l’heure ,il a été demander aux couches citoyennes de retourner murir leurs plans et choix en prélude de la prochaine rencontre qui devra se tenir jeudi.

Pour ce qu’on en sait hormis Thierno Abdoulaye Dramé ,des intellectuels comme Elhadj Lamine Sangaré ou Elhadj Baba Traoré ont un net capital crédit auprès de leurs concitoyens et sont prêt à succéder au sage Elhadj Ousmane Baldé.

Une chose est sûre ,les citoyens de Konkola sont décidés à voir à leur tête une personne assez représentative et assez consensuelle pour conduire à bien les destinées du quartier qui est l’un des plus vieux de la cité.

Ousmane Tounkara pour Aminata.com

In : Politique

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)

ACTUALITES GUINEE
RECHERCHE
Recherche personnalisée
Rejoignez-nous sur Facebook