Konaté et l’UA est-ce le début du divorce ?

Le Général Sékouba Konaté, co-auteur du coup d’Etat qui a suivi la mort du Général Lansana Conté en décembre 2008 et président de la transition en 2010 après son putsch réussi contre le Capitaine Moussa Dadis Camara, se fait parler de lui à nouveau avec une histoire de « fausse démission ».

Depuis peu, la rumeur selon laquelle le Commandant des Forces africaines en attente est sur le point de démissionner, a fini par courir tout le continent avant d’être finalement démenti par l’intéressé.

En Guinée, beaucoup de ceux qui connaissent l’homme, pensent qu’il n’est pas étrange à cette rumeur. La cause, selon certains, cela n’est qu’une stratégie de s’assurer des bonnes grâces de la communauté internationale qui, après avoir essayé le « soldat », découvre un tout autre personnage trop porté au fric et aux plaisirs qu’au sérieux et au travail pour lequel il a été choisi.

L’annonce de la mise en place d’une force africaine de réaction rapide ne serait pas du bon goût de ce général dont la mission était de s’opposer à toute tentative de prise du pouvoir par la force dans les pays membres de l’U.A. Mais hélas, quel bilan peut-il dérouler à ses mandants en dehors des multiples audiences par ci et par là avec des personnalités publiques sur fond de battage médiatique.

Depuis qu’il est mis là, combien de présidents « démocratiquement élus » ont été contraints de quitter le pouvoir par la force ? ATT du Mali et Bozié de Centrafrique en savent sûrement quelque chose. N’en parlons pas du Guide libyen où les choses étaient beaucoup plus compliquées et à l’avantage de satan.

Le commando guinéen, réputé pour son ton « brutal » aux allures du tigre dont il porte le surnom, a été vu partout sauf sur le terrain du combat d’abord contre le Général Moussa Sanogo, alors Capitaine ou des islamistes du Nord malien et des rebelles Séléka de Centrafrique avec leur patron Michel Djotodja, chassé à son tour par la CEMAC.

S’il y a rumeur de démission du Général à la tête des FAA, « amorphes », il n’y a rien n’à chercher selon d’autres proches de ce Général qui parient qu’il sera candidat à la présidentielle de 2015 en Guinée. Histoire d’achever à coup de marteau une Guinée qui peine à ce relever des décennies de gabegie. Il en sait quelque chose même s’il l’a quitté depuis la passation du pouvoir en décembre 2010 laissant derrière lui des caisses vides et des dettes quasi mortelles pour l’économie nationale.

L’opinion se souvient, qu’après le premier tour de la présidentielle du 30 juin 2010, le Général Sékouba Konaté avait menacé de démissionner. Mais c’était apparemment une menace « stérile » lancée en l’air par ce stratège de « l’argent facile » pour mieux contrôler les caisses de l’Etat.

A l’UA et à l’approche de la mise en place d’une structure qui pourrait être opérationnelle et plus efficace que les FAA avec des hommes capables à sa tête, rien ne devrait surprendre. Le Général, hanté par les facilités de tout genre, pourrait difficilement accepter de quitter aussi facilement la tête des FAA. Surtout que d’autres raisons comme celles liées aux dossiers des massacres du 28 septembre et la tentative d’assassinat de son compagnon d’arme, le Cpt Camara sont loin de connaître leur épilogue.

A ceux qui sont habitués aux annonces fracassantes et aux revirements spectaculaires du Général, cette rumeur de démission n’avait aucune chance d’être confirmée sauf si son auteur décidait de rentrer au pays et répondre de ces actes tout simplement.

L’histoire de Sanogo est encore vivante. Ceux qui bâillonnent l’Etat et pillent son économie ne doivent bénéficier d’aucune chance, si l’on veut vaincre la pauvreté et la misère dans nos Etats fragiles minés par l’impunité et l’injustice.

B.Abdallah/Aminata.com

PARTAGER
Article précédentLettre ouverte à Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Article suivantLe Président de l’Assemblée Nationale reçoit une délagation de Rio tinto
Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée. Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL http://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here