Orange Guinée Orange Guinée

MTN Guinée création de site Guinée

“J’ai proposé au chef de l’Etat un chèque de 500 milliards GNF le jour où il va interdire le marché de médicaments à Madina”, dixit un Pharmacien - Guineenews - Aminata Guinea News

Home Politique “J’ai proposé au chef de l’Etat un chèque de 500 milliards GNF le jour où il va interdire le marché de médicaments à Madina”, dixit un Pharmacien

“J’ai proposé au chef de l’Etat un chèque de 500 milliards GNF le jour où il va interdire le marché de médicaments à Madina”, dixit un Pharmacien

“J’ai proposé au chef de l’Etat un chèque de 500 milliards GNF le jour où il va interdire le marché de médicaments à Madina”, dixit un Pharmacien
0

Docteur Manizé Kolié l’a fait savoir en marge de la 19ème assemblée générale de l’Association africaine des centrales d’achats des médicaments essentiels (ACAME) à Conakry et les 2èmes journées des centrales pharmaceutiques de Guinée à Conakry.

Dans un entretien accordé à votre quotidien en ligne, Docteur Kolié s’est exprimé sur la contrefaçon des médicaments et la vente illicite des produits pharmaceutiques et leurs conséquences.

“Je me bats pour récupérer le monopole des produits pharmaceutiques. Aujourd’hui, la Guinée traverse la phase la plus noire de son histoire. Quand je regarde les stands qui sont ici et je me rappelle de ce que j’ai vu en 2015 à Bamako, je me dis que mon pays n’existe plus sur la carte pharmaceutique. Je dis bien que la Guinée n’existe plus sur la carte pharmaceutique mondiale. A Bamako, on a failli passer toute une journée à visiter les stands. C’est histoire de vous dire que ceux qui fabriquent les médicaments fuient la Guinée. Mais pourquoi ils fuient notre pays ? C’est parce que si vous amenez aujourd’hui un produit en Guinée, demain on vous reproduit des milliers de tonnages de ce même produit, mais en faux. C’est pourquoi les laboratoires sérieux ont mis croix sur la Guinée. Ce n’est pas un bon signe pour un pays. Ceux qui nous commandent sont responsables de cette situation. J’ai parlé, insulté. Mais c’est comme si je parlais à un mur”, indique le premier pharmacien guinéen.

A LIRE =>  Fermeture des écoles: les parents d’élèves vont manifester pour réclamer l’ouverture des classes

Et Docteur Manizé de poursuivre: “J’ai proposé au chef de l’Etat un chèque de 500 milliards de francs guinéens le jour où il va interdire le marché de médicaments à Madina, parce que c’est le foyer de distribution de médicaments sur toute l’étendue du territoire. Et 500 milliards, c’est ce qu’il faut pour payer tous les fonctionnaires depuis l’école primaire jusqu’à l’université. Ça veut dire que si on arrive à gérer le médicament, faire en sorte qu’il devienne le monopole du pharmacien, nous (les pharmaciens, ndlr) pouvons participer à payer les travailleurs de ce pays”.

Selon ce doyen, pour mettre fin à ces pratiques, il faut que ceux qui dirigent le pays soient sensibles. A l’en croire, au Rwanda, si on prend quelqu’un avec une simple plaquette de paracétamol, l’intéressé va aller en prison.

A LIRE =>  Dernière minute/Conakry: la presse boycotte la conférence des chefs d'Etats sur les énergies renouvelables

Pour lui, c’est une question d’autorité parce que le gouvernement ivoirien a fait raser le marché de médicaments d’Adjamé après avoir prévenu les vendeurs.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942/ 666 385 908


aliousarayabhe@gmail.com

Alpha Oumar Diallo Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée. Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL http://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *