Insécurité à Conakry: deux boutiques attaquées à Yembeya

La situation sécuritaire dans la capitale Conakry devient de plus en plus inquiétante avec la recrudescence des attaques à main armées.

Un groupe des bandits a attaqué deux boutiques dans le quartier Yembeya dans la commune de Ratoma dans la nuit du lundi 22 au 23 mai 2017. L’une des victimes, Ibrahima Sory Bobo Diallo explique les circonstances. «Ils étaient 6 et tous munis des armes. Quand ils ont fait irruption dans ma boutique, ils ont tiré des balles en l’air. Ensuite, ils ont demandé où se trouvent l’argent. Je leur ai dit qu’on n’avait pas d’argent. Quand j’ai pris la fuite, ils ont bastonné mon petit frère avant de prendre l’argent dans les trois tiroirs et des cartes de recharge. C’est la somme de deux journées de vente qu’ils ont emporté. Mais, je ne peux pas estimé le montant exact».

La seconde victime, Ismaïla Kaba explique qu’il était sur le point de fermer quand les malfrats ont pénétré sa boutique. «Ils ont fait irruption dans la boutique vers 23 heures. Ils étaient lourdement armés. Ils ont pris tout l’argent qu’on avait ici. Je ne connais pas le montant exact qu’ils ont emporté. Je me rappelle juste de 10 millions et 200 dollars US que j’avais comptés».

Le vendredi 19 mai, des bandits ont attaqué une boutique dans le quartier Soloprimo dans les environs de 21 heures. Une autre attaque spectaculaire avait été enregistrée le mardi 11 avril dernier en pleine journée dans une boutique de transfert d’argent au marché de Koloma. Les assaillants ont tiré sur le propriétaire avant de s’enfuir avec d’importants sommes d’argent.

Abdoul Malick Diallo
+224 655 62 00 85
dialloabdoul110@gmail.com

In : Politique

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)

ACTUALITES GUINEE
RECHERCHE
Recherche personnalisée
Rejoignez-nous sur Facebook