Insalubrité: concertation des acteurs sur l’assainissement de la ville de Conakry

Autrefois, considérée comme étant la perle de l’Afrique, la ville de Conakry est placée aujourd’hui  parmi les  20 capitales les plus sales du monde. C’est dans ce contexte que le conseil national des organisations de la société civile guinéenne(CNOSCG) en partenariat avec le programme d’appui à la société civile(PASOC) organise du  28 au 29 mars 2017 un atelier sur l’assainissement pour l’amélioration du cadre de vie et de l’environnement.

L’activité regroupe une centaine des participants venus notamment de l’administration, du gouvernorat de la ville de Conakry, de la société civile, des associations des gestionnaires d’ordure, des agences nationale de la salubrité publique et de la sécurité sanitaire.

Les objectifs sont entre autres: identifier des acteurs clés et partenaires pertinents dans le domaine de l’assainissement, ainsi que la fixation de leur domaine d’intervention; réunir autour d’une table les acteurs, partenaires et prestataires de la salubrité publique en vue d’identifier les facteurs de blocage, les dysfonctionnements et les défis dans la chaîne de gestion de l’assainissement; renforcer la confiance, la complémentarité et le dialogue entre les acteurs de l’assainissement  en vue d’inverser la tendance actuelle et améliorer la gouvernance du secteur.

Pendant ces deux jours, les participants vont échanger afin  ‘‘d’identifier les différents goulots d’étranglements’’ dans la gestion des déchets, et mettre en place un cadre de travail et de plaidoyer dans les perspectives d’accompagner les pouvoirs publics locaux et le gouvernement dans la définition des politiques publiques en vue d’une amélioration durable du cadre de vie dans les grandes villes guinéennes.

Pour harmoniser les interventions,  la société civile et les organisations spécialisées dans le domaine de l’assainissement “ont estimé opportun d’apporter leur contribution en mettant autour d’une table, les acteurs clés du secteur pour réfléchir sur la question en vue d’apporter des pistes de solutions à la fois palliatives et structurelles”.

Dans son discours,  le président du CNOSC-G, Dr Dansa Kourouma reproche à l’etat guinéen de laxisme tant dans l’investissement que dans la gestion des ordures en Guinée. “cette hésitation dans l’investissement public-privé est renforcé par une sorte d’incivisme généralisé au niveau de la population qui refusent de coopérer avec les services de l’assainissement. il y a aussi le poids de la corruption et l’affairisme dans la gestion”.

A l’issue de cet atelier, le PASOC et le CNOSC-G s’attendent entre autres que les acteurs clés et partenaires se connaissent et échangent autour des défis et partagent les bonnes pratiques; les responsabilités des différents acteurs sont connus; les facteurs de blocage et les goulots d’étranglement sont identifiés et des propositions innovantes sont faites aux parties prenantes; un cadre de concertation et de dialogue est mis en place entre la société civile et les autres parties prenantes(élus locaux et responsables locaux, agence nationale de l’assainissement, projets de territoire, les PME et les citoyens à la base). Ceci pour bien suivre les interventions et développer des stratégies plus efficaces en terme de plaidoyer.

La cérémonie d’ouverture de cet atelier a été marquée par la présence d’Alexandre Serres chargé de programme à la délégation de l’union européenne en Guinée, du chef de cabinet du gouvernorat de Conakry, d’Aboubacar N’Diaye régisseur/chef d’équipe au PASOC et de Modimahin Barry de l’Agence nationale de la salubrité publique.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

aliousarayabhe@gmail.com

 

PARTAGER
Article précédentCôte d’Ivoire: coup de théâtre au procès de Simone Gbagbo acquittée
Article suivantTeliwel: Les citoyens récusent le président du district par intérim
Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée. Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL http://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here