“La Guinée n’a connu que la misère par la faute de ses dirigeants incapables”, dixit le leader du MSD

Dans un entretien qu’il a accordé à des journalistes à Conakry, Docteur Abdoulaye Diallo “Ballal Koïn” président du Mouvement pour la solidarité et le développement(MSD) a fustigé la violente réaction du président de la République face aux étudiants à leur forum au palais du peuple. Mais aussi la recrudescence de l’insécurité à Conakry et à l’intérieur du pays.

 

“Moi je trouve que c’est inutile. Les tablettes, on a dépassé. Il faut que l’étudiant ait un ordinateur mais il y a des choses qui sont plus que les tablettes. La Guinée est le seul pays sans cité universitaire ou le transport en commun pour les étudiants. Les tablettes, c’est lui qui avait promis et il refuse de donner. C’est une honte. Et, la manière dont il a réagi, il insulte tout le monde publiquement. Cela prouve qu’il n’a pas de vocabulaire. A la moindre des choses, il s’énerve. C’est parce qu’il n’a pas des idées à donner à son auditoire, c’est pourquoi parfois, il est insolent et violent. Sa manière de réagir prouve aussi qu’il est carrent. C’est le carrent qui est violent souvent. Deuxièment, les étudiants le provoque et il rentre dedans. C’est quelqu’un qui est en quête de légitimité, c’est pourquoi il fait ce qu’un directeur pouvait faire. Le forum des étudiants n’est pas la place d’un Président de la République. Ce sont les recteurs qui devaient gérer cela. Protocolairement, il devait pas être là-bas. Il peut même remplacer un chef de quartier s’il le faut”, a-t-il indiqué.

 

De l’affaire des 500 millions GNF du chef de file de l’opposition “C’est un faux débat comme toujours”, selon le patron du MSD.

 

Pour lui, le Président de la République reçoit chaque jours plus d’un milliard de francs guinéens, le Président de l’assemblée nationale, le premier ministre reçoivent chacun des grosses sommes.

 

“Beaucoup de guinéens reçoivent de l’argent du contribuable sans rien faire. Par rapport au chef de file de l’opposition, c’est quelque chose fabriquée de toute pièce. Lorsque le Président Condé a dit: le Malinké au pouvoir, le Soussou à la Primature, le forestier au parlement; tout le monde a crié. pour donner au Peulh où manger comme eux, ils ont créé le poste du chef de file. C’est juste pour se partager les sous et tromper les guinéens. Cellou n’est pas le seul qui perçoit de l’argent. D’ailleurs, cet argent n’est écrit sur aucune ligne budgétaire. C’est un moyen de chantage qu’on a créé pour polémiquer autour du Fouta et le chef de file de l’opposition. C’est tout. S’ils ont accepté de créer le poste, pourquoi ne pas accepter qu’il reçoive de l’argent pour le fonctionnement de l’institution. C’est un faux débat parce qu’on ne dit pas combien le Président de l’assemblée reçoit. On sait que le chef de l’Etat c’est plus d’un milliard de francs guinéens mais Sidya Touré avait dit que c’est ce qui est visible mais il reçoit trois fois plus que ça(au moins 4 milliards par 24 heures). Il ne donne à la Guinée rien”.

 

Ce que le Président Condé parle, c’est du bavardage

 

“Ce que Alpha parle n’est pas considéré parce que c’est du bavardage, c’est du verbiage. Entre l’Afrique et l’Europe, c’est une relation d’exploitation. Les africains sont soumis à commencer par lui-même. Le président fait semblant d’être indépendant à la Sékou Touré mais il est le plus soumis. Il passe 90% de son temps à voyager vers l’Europe alors que le peuple de Guinée est en train de souffrir. Ils ont intentionnellement creusé la route Conakry-Labé pour que les guinéens voyagent de plus en plus mal entre eux. C’est vraiment malheureux. La Guinée n’a connu que la misère par la faute de ses dirigeants incapables”.

 

L’autorité n’existe plus

 

“Par exemple, dans l’assassinat de la fillette de trois ans à Lambanyi, le nommé Doumbouya est un récidiviste; tout le monde le sait même les services de sécurité. On assiste à des lynchages à Conakry et à l’intérieur du pays comme Siguiri où des gens partent sortir des prisonniers et les brûler vifs. A Lambanyi, c’est le tueur du motocycliste qui a été appréhendé et tué. Cela prouve le manque de confiance criard entre les gouvernants et les gouvernés. L’autorité n’est pas acceptée. Alpha lui-même fait des discours et prend des décisions qu’il n’applique pas. Il a parlé des voitures dont le volant est à droite mais depuis qu’il l’a dit, les choses ne font que s’empirer . L’autorité n’existe pas. Ce n’est pas le régime actuel et son opposition qui peuvent sortir les guinéens de cette situation. C’est pourquoi, j’invite tout le monde vers le MSD. Nous nous sommes prêts à gérer ce pays à la satisfaction de tout le monde”.

 

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

 

aliousarayabhe@gmail.com

 

(+224) 622 304942

 

 

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)

ACTUALITES GUINEE
RECHERCHE
Recherche personnalisée
Rejoignez-nous sur Facebook