Guinée: le directeur d’un collège au cœur d’un harcèlement sexuel

0

Ce jeudi ,le directeur des études du collège Général Lansana Conté s’est donné en pâture à l’émission Hallein Fop réplique  des grandes gueules en pular en venant  discuter d’affaires scolaires internes à son école sur un plateau radio avec comme challenger une adolescente en 10_ème année.

Pour les faits c’est le jeudi….. Qu’un SMS anonyme faisant allusion à un harcèlement du sieur M.S sur mademoiselle X au motif qu’il l’avait draguée sans succès qui est parvenu aux animateurs qui l’ont lu sans crier gare.

Interpellé de toute part à propos Mr Sow laissera s’écouler une semaine avant de venir hier mercredi annoncer de façon enthousiaste sa volonté de passer dans l’émission au motif qu’il a été sali par une jeune fille qu’il voulait confondre pour indiscipline.

En dépit des tentatives de le raisonner l’encadreur n’en fera qu’à sa tête ne voulant rien comprendre et jurant d’avoir porté plainte contre x a la justice.

C’est ainsi que ce jeudi accompagné de son principal il est venu au rendez-vous confiant et a expliqué le problème à sa façon.

<<c’est un problème que je pensais avoir réglé car cette fille avait maille à partir avec un de ses professeurs qu’elle surnommait Alphadio Dara,ce dernier a promis d’insulter ses parents si elle s’avisait de reprendre elle a rétorqué qu’elle n’hésiterait pas à insulter la mère de ce dernier s’il mettait sa menace à exécution alors il est venu me voir en larmes pour me mettre au parfum,j’ai de suite demandé à ce qu’elle aille chercher ses parents elle a refusé et j’ai ordonné au chef de classe de ne pas la recevoir jusqu’à nouvel ordre alors elle est venue avec sa mère, qui a manqué d’arguments puis son père est venu et a réussi à attirer notre sympathie et c’est le même jour que le message mis en cause a été lu sur vos ondes>>interrogée sur la genèse de ce problème la demoiselle x n’a pas tremblé:

<<je n’ai ni écrit ce message, ni l’expédié depuis mon téléphone… Mais j’ai demandé à mon ami Lamzo de le faire pour moi et d’écrire ce dont on parle,de dire que le directeur me harcèle parce que je n’ai pas cédé à ses avances,c’est vrai ce que je dis,il m’a dragué en me demandant s’il me plait j’ai répondu par l’affirmative ensuite on s’est appelé durant deux jours,il voulait qu’on se voit je lui ai donné un faux programme et ai demandé à mon petit ami de dire que je ne suis pas là s’il appelle…….il avait même voulu m’embrasser dans son bureau j’ai éviter sa bouche et il a posé un baiser dans mon oreille,je vous jure sur le saint Coran que c’est vrai.Depuis toutes ces années c’est un premier cas sinon jamais je n’avais jamais fait ça,accuser à tord me fait peur.>>

A ces mots M.S le directeur confus visiblement déstabilisé s’emmêle les pinceaux et enchaîne les non sens comme dire qu’il n’avait pas le contact de la fille avant de dire qu’ils ont parlé au téléphone ou encore que ce contact date des derniers mouvements de grève alors qu’il avait dit au préalable que le problème s’était passé jeudi dernier.

Invité sur le plateau, Mr Hammady Sow de la DPE a regretté que tel problème n’ait pas pu se régler à l’école avant de rappeler qu’il sied à un élève d’être a sa place et à un maitre de faire autant.Il a garanti qu’il n’y aurait pas de représailles même si la cohabitation entre les deux protagonistes s’avère désormais électrique.

Si on en croit à Mr Sow la lecture du SMS il y a une semaine aurait entraîné le départ de sa femme du foyer conjugal car à chacun de ses passages les commérages la désignent comme l’épouse de l’enseignant frivole.

Ousmane Koumanthio Tounkara

Commentaires

commentaire



AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE