Les organisations de jeunesse de la société civile guinéenne comptent répondre l’ambassadeur de la Russie en Guinée, Alexandre Bredgazé sur ses propos jugés favorables à un éventuel troisième mandat du président Alpha Condé.

Suite à cela les activistes de la société civile veulent exprimer leur désaccord par un sit-in le lundi 14 janvier devant l’ambassade de la Russie en Guinée.

Selon Gabriel Haba, activiste de la société civile et président de la brigade d’actions citoyenne, ils sont indignés par le discours de l’ambassadeur de la Russie, en faveur de la continuité du pouvoir.

« La question de l’alternance est une question de souveraineté. Et la souveraineté appartient au peuple. Il n’est pas du rôle d’un ambassadeur de dicter à la Guinée sa destinée. C’est de l’ingérence dans les affaires internes de notre pays », a-t-il expliqué.

Pour lui, « c’est une manœuvre de soutient express à un troisième mandat. J’invite tous les membres de la société civile à répondre massivement. La souveraineté de la Guinée est clairement établit à l’alinéa 1er du préambule à l’article 2 de la constitution », a fait savoir M Haba.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

PARTAGER