Guinée : Cellou Dalein dénonce des « tentatives de déstabilisation et d’intimidation » contre ses partisans

Le chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo soutient que la CENI évolue dans le bon sens sur les préparatifs des élections locales prévues en février 2018.

C’est en marge de l’assemblée générale de son parti, samedi 7 octobre 2017, qu’il a d’abord invité les militants et sympathisants de l’UFDG de ne pas se décourager du combat qu’ils sont en train mener dans le cadre de la bonne gouvernance.

Selon lui, le pouvoir utilise des stratégies pour intimider les militants de l’opposition, « c’est comme le cas de l’arrestation Sorel Bangoura, membre de l’UFDG qui était en détention depuis quelques », s’est-il référé.

« Je vous invite de prendre courage. De ne pas vous décourager, malgré les tentatives de déstabilisations et d’intimidation », a invité le leader de l’UFDG avant d’indiquer que l’arrestation de Sorel Bangoura était une manière d’intimider les militants de l’opposition républicaine. «  Ils ont fait tout ça pour une campagne d’intimidation. Comprenez qu’après les succès de nos manifestations, nous n’allons pas avoir la sympathie des autres partis politiques de la mouvance ».

« Ils sont jaloux et haineux. Ils cherchent à nous intimider, pour que nos compatriotes se découragent d’adhérer à l’UFDG ».

C’est à cette occasion que le chef de file de l’opposition a profité pour parler de la tenue des élections locales. Cellou Dalein Diallo a soutenu qu’il y a des avancées à ce niveau.

« On doit rester prudent. On a appris l’engagement ferme du président de la République de mettre à la disposition de la CENI le reliquat pour que les élections puissent se tenir le 4 février. On ne peut pas dire que M. Alpha Condé qu’on connait bien ne soulèvera pas de difficultés », a-t-il souligné, avant d’ajouter qu’à ce stade, ce qui est fait semble aller dans le sens de ce que nous souhaitons, même si c’est avec un an de retard.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : +224-654-79-50-63

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here