Grève des banques : l’UFR exige des grévistes le respect du service minimum

0

A l’occasion de la traditionnelle Assemblée Générale de l’Union des Forces Républicaines (UFR), tenue le samedi, 27 mai 2017, au siège du parti dans la commune de Matam, la grève des institutions bancaire était à l’ordre du jour.

Présidé par honorable, Ibrahima Bangoura, député de l’UFR à l’assemblée nationale, a fait comprendre aux militants et sympathisants du parti que la grève des banques est un droit constitutionnel.  » Pour le respect de ce droit, il faudrait que le service minimum soit aussi respecté. Mais depuis la poursuite de la grève, nous constatons que , ce service n’est pas rendu en faveur des citoyens  » déplore t-il.


Selon lui, le désagrément de cette situation en période du mois Saint de ramadan: « C’est la fin du mois, les salariés qui sont payés n’ont pas accès à leurs sommes argents à des banques ».

Dans cette même lancée, l’honorable, Ibrahima Bangoura, dira: » la grève des banques privées est normale, ils réclament l’augmentation de leurs salaires comme leurs homologues des pays voisins et également les expatriés qui touchent à la fin de chaque mois dix à vingt fois chèrement payé que les guinéens qui évoluent dans la même boîte . Pendant qu’ils exercent le même travail que les expatriés « .

Zeze Enema Guilavogui pour aminata.com
Tel:+224 622344542
zezeguilavogui661@gmail.com



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here