Fête Internationale du travail: le syndicaliste Amadou Diallo dénonce l’augmentation des barrages non conventionnels

0

L’Inter-centrale Guinéenne CNTG, ISTG  a l’instar des pays du monde ont célébré le 1er mai fête internationale du travail sous le thème: « Protection de l’emploi, salaire décent pour le développement socio-économique durable en Guinée ».  La cérémonie s’est déroulée en présence des membres de  centrales syndicaux CNTG, ISTG et celui du gouvernement sous la présidence du premier Ministre

Le Secrétaire Général du CNTG et ISTG a dans son allocution, rappelé le contexte de la fête internationale du travail. « Depuis mai 1886 les travailleurs et travailleuses célèbrent cette journée en mémoire de ces travailleurs américains qui ont perdu la vie à leurs mouvements des grèves pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail ».

Pour le choix du thème, Amadou Diallo soutient : Ce thème vient à propos, « car toutes les luttes que le mouvement syndical a mené pendant ces dernières décennies interpellent le gouvernement et les employeurs à assoir un meilleur politique de l’emploi. Et surtout celui des jeunes et des salaires décents permettent aux travailleurs d’être a l’abri du besoin en Guinée ».

Parlant de la dernière grève des syndicalistes le président de l’inter-centrale loue l’engagement de son mouvement : « La dernière grève déclenchée par l’inter-centrale en janvier 2017 essentiellement accès à une augmentation substantielle des salaires des fonctionnaires et contractuels permanants est une illustration parfaite de volonté manifeste des travailleurs et travailleuses à ne jamais désigné sur la défense de leurs intérêts matériels et fondamentaux ».

« Notre fête se tient dans un contexte particulièrement difficile marqué par une crise économique le chômage, et la perte d’emploi. La baisse du pouvoir d’achat, le bat salaire et le manque de protection sociale, conséquence d’une détérioration de condition du travail entre partenaires sociaux marqués par une violence fréquente de la législation de travail à dimension internationale ». Regrette-il.

Mentionnant les problématiques du pays, L’inter-centrale CNTG, ISTG déplorent : « La corruption, l’impunité, la non application des décisions de justice et la mauvaise gouvernance. «C’est le lieu spécialement de dénoncer l’augmentation du nombre des barrages non conventionnels sur tous les axes routiers pour arnaquer les pauvres travailleurs et les autres citoyens. Cette situation déplorable décrédibilise la Guinée et décourage les investisseurs étrangers ».

Lamarana Diallo

+224 623 27 55 45

 

Commentaires

commentaire



AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE