Fête du 8 mars : Labé compte célébrer ses amazones

En ce mercredi 8 mars 2017 l’humanité célèbre les femmes chevilles ouvrières du développement. Et contrairement à ce dernier quinquennat la ville de Labé entend célébrer ses femmes.

Déjà un changement s’est opéré dans les mentalités nous fait croire Kadiatou Bailo Soumanoh responsable préfectorale des affaires féminines et de l’enfance :

« il y a eu un plus parce qu’aujourd’hui des femmes viennent me rencontrer pour dire qu’elles voudraient organiser la fête du 8 mars, elles comprennent toutes qu’elles ne sont pas seulement dans les partis politiques pour danser ,au niveau des postes d e responsabilité elles doivent être représentées ….Aujourd’hui si tu pars en ville ce sont les femmes ,c’est elles qu’on retrouve par ci par là entrain de chercher de quoi survivre ….. »

Jointe au téléphone la ministre de l’action sociale et de la promotion feminine Sanaba Kaba a rencherit :

« L’une des plus grandes préoccupations aujourd’hui c’est la préservation de la femme et de la petite fille ,l’une des raisons qui affectent cette santé aujourd’hui c’est la pratique des MGF,à toutes les femmes de Guinée ensemble nous devons prendre en main notre destin et dire non à cette pratique ensuite appeler les femmes à la solidarité, à la paix et à l’unité. »

Cette année la journée du 8 mars devra connaitre à Labé une marche citoyenne de protestation contre les violences faites aux femmes .

Pour rappel le thème retenu pour cette année est :

« construire des alliances pour favoriser l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes dans un monde de travail en mutation »

Ousmane Koumanthio Tounkara

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)

ACTUALITES GUINEE
RECHERCHE
Recherche personnalisée
Rejoignez-nous sur Facebook