Des sages de la coordination Hall Pular
Des sages de la coordination Hall Pular

La coordination nationale des Foulbhès et Haali Poular de Guinée a dans une déclaration qu’elle a rendue publique dans l’après-midi de ce mardi 20 novembre 2018 à son siège, condamné les exactions subies par des citoyens guinéens notamment les peulhs.

«Depuis 2010, la coordination nationale des Foulbhès et Haali Poular de Guinée, inlassablement soucieuse de l’instauration de la paix, de la quiétude sociale dans un esprit citoyen pour l’ensemble des guinéens, n’a cessé de dénoncer sans réserve les dérives ethniques, ségrégationnistes, régionalistes, sectaires et haineuses, orchestrées et entretenues par le régime guinéen actuel. Les actes d’exclusion, de répression contre la communauté Haali Poular, n’ont cessé de croître sans fondement. Il faut rappeler que la communauté Haali Poular a toujours été et restera en parfaite harmonie avec toutes les autres composantes socioculturelles de la Guinée. C’est le système actuel exclusivement  mis en place par Mr Alpha Condé dans sa politique ethno stratégique qui est en train  de détruire la cohésion nationale. Il échouera lamentablement et la Guinée restera  une et indivisible. Depuis 2011, tous les partisans de Monsieur Alpha Condé qui obéissent à son dictat, ont persévéré à agir sans déguisement contre les Peuls. A l’exception de quelques-uns des ministres guinéens  bien avertis et non adeptes de l’injustice,  les autres ont toujours soutenu et encouragé  à visage découvert  ceux qui vandalisent et pillent  nos biens, blessent  et tuent nos femmes et nos enfants. Aujourd’hui, la communauté peuhle a enregistré  seulement dans la commune de Ratoma à Conakry plus de cent morts, des milliers de blessés dont certains handicapés à vie. Toutes ces proies du régime ont reçu des balles de fusils de guerre », indique-t-on dans cette déclaration lue par El hadj Mamadou Saidou Diallo.

Déclaration de la coordination Hall Pular

Et Monsieur Diallo de poursuivre: «Nous connaissons bien l’histoire de la Guinée. Monsieur Alpha Condé devait comprendre que, depuis des siècles, à l’image des autres ethnies, nous sommes guinéens à part entière de par nos ancêtres. Désormais, Monsieur Alpha Condé  a mis les peulhs en état de légitime défense. Nous en prenons acte et nous saisirons les compétences de la CEDEAO, de l’union africaine et des nations unies pour solliciter des enquêtes crédibles et de la protection. Par conséquent, nous ne resterons plus les bras croisés pour continuer à subir les agressions injustes  et les exactions insupportables. Nous nous défendrons, vaille que vaille, face aux bandits armés, drogués, hors la loi, qui rentrent  dans nos concessions».

Mamadou Aliou Barry pour Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

 

PARTAGER