Education : l’UPB possède désormais un institut des médias

0

Jeudi 09 mars 2017, au Burkina Faso, le président de l’Université Polytechnique de Bobo Dioulasso (UPB) a lancé officiellement les activités de formation de l’institut des medias au centre de calcul. La cérémonie s’est déroulée en présence du directeur général de l’Institut de la Communication (ICOM) de Lyon 2, des membres de l’ONG Reporters solidaires et des autorités locales.

Ce nouvel institut rentre dans le cadre de la formation des journalistes professionnels. C’est un partenariat entre l’UPB et celui de l’ICOM en appui avec Reporters solidaires.

Selon la présidente de l’ONG Reporters solidaires, Christine Cognat, l’initiative est venue de la Guinée et par la suite s’est étendue jusqu’au Burkina faso. C’est grâce à une rencontre avec un monsieur du nom de Kany en 2009 qui venait de créer son union de journalistes qui a dit qu’ils ont besoin de formation. Après avoir expliqué cela à la direction de l’ICOM, le directeur de l’université à l’époque a sorti l’idée de créer un master à Bobo. Lorsque qu’ils sont venus avec cette idée qui était une première pour eux et ceux de l’UPB, ils ont eux la chance de rencontrer des gens compréhensifs.

« Ça n’a pas été facile, parce que c’est très difficile de passer toutes les étapes pour arriver à la création d’un master en journalisme. J’espère qu’il sera suivit par d’autres dans d’autres domaines comme en communication et en informatique », a-t-elle indiqué.

Le directeur général de l’ICOM de Lyon 2 (France), Serge Miguel, a indiqué que depuis qu’il découvert ce projet, il l’accompagne de mieux qu’il peut.

« Ça me fait plaisir d’accompagner cette mission. Pour le moment, on a fait à l’UPB un don d’une imprimante et de 25 ordinateurs qui ont déjà eux six années en service à l’université de Lyon 2. Je pense que réellement, ils peuvent encore faire un bon travail et vous accompagner dans vos travaux pendant la formation ».

Le président de l’université Polytechnique de Bobo Dioulasso, George Anicet Ouedraogo, a dans son discours de lancement manifesté son sentiment, en remerciant l’ONG Reporters solidaires, l’ICOM et le conseil régional.

« L’université est très heureuse de vous accueillir au lancement de cette formation. Surtout, qu’elle se voit agrandir avec la création ce nouvel institut des medias. Pour la réalisation de ce projet, il y avait notre volonté, mais en face, il y’avaient les réalités universitaires et administratives. On a pu les surmonter et aujourd’hui l’institut est créé avec une direction en place. On a pu recruter des étudiants ensemble,  ils sont là et on a fait une rentrée. Je pense qu’avec des étudiants de plusieurs nationalités, nous ne pouvons que être très satisfait ».

La première promotion de ce nouvel l’institut des médias a démarré les cours en master 2 journalisme, le 27 février dernier avec 18 participants venant de la Guinée, du Benin, du Togo et des Burkinabés.

Ibrahima Sory pour Aminata.com

Commentaires

commentaire



AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE