Économie: vers la mise en place de la fédération nationale des bureaux de transfert d’argent en Guinée

L’Association des bureaux de transfert d’argent(ABTA-Guinée) a organisé ce samedi 13 mai 2017 à Conakry dans un réceptif hôtelier une cérémonie d’ouverture des travaux pour la mise en place de la fédération nationale des bureaux de transfert d’argent.

Dans son discours, Mamadou Aliou Barry a au nom de la commission technique a rappelé que que c’est en 2011 et en dépit des conditions générales de réglementation que la Banque centrale de la République de Guinée(BCRG) avait engagée d’énormes reformes dans le secteur ‘’Institution Micro-finance’’ plus particulièrement le Tranfert d’argent selon l’orientation générale de la politique économique de l’Etat.

“Suivant ces orientations, nos collègues ont fourni assez d’effort pour le maintien et l’épanouissement du secteur qui s’est caractérisé par le paiement de la caution suivi de l’obtention des agréments. Cette situation a abouti à la mise en place des différents bureaux agréés qui s’estiment au nombre de 33 selon le dernier communiqué de la BCRG en date du 7 avril 2017,  qui a permis la création de 7500 emplois jeunes aux environs; le rapatriement des fonds à partir de l’étranger; l’existence de la sécurité financière locale; la fluidité du commerce et de la stabilité de la monnaie”, explique Monsieur Barry.

Selon lui, ce domaine de transfert d’argent contribue largement à soutenir l’investissement public à travers le paiement régulier des droits et taxes, la consolidation de la constitution des réserves obligatoires à la BCRG et facilite le contrôle  de la masse monétaire en circulation.

Aux dires de Monsieur Mamadou Aliou Barry, malgré tous ces efforts, ce domaine reste confronter à d’énormes problèmes. “Des complications lors des ouvertures des comptes au niveau des banques qui offrent les mêmes services que les structures de transfert; Des pertes de fonds qui conduisent souvent à la fermeture de certaines structures; De manque d’appui de l’Etat; L’existence d’une concurrence déloyale qui installe un désordre total, pour ne citer que ceux-là. C’est pourquoi, il est nécessaire et indispensable de mettre en place une fédération nationale qui, à travers l’élaboration d’un document modèle, pourra corriger et encadrer toutes ces structures évoluant dans ce domaine pour un devenir meilleur”, a-t-il précisé.

L’élection des membres de cette fédération et leur installation sont prévues début juillet 2017 à Conakry.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

aliousarayabhe@gmail.com

(+224) 622 304 942

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here