Economie: une nouvelle institution de micro-finance voit le jour en Guinée

Au cours d’une conférence de presse tenu ce week-end, la Compagnie financière africaine (COFINA) a présenté sa nouvelle filiale en Guinée. L’occasion  pour le groupe de micro-finance de dévoiler sa vision, ses innovations et ses perspectives.  A en croire Mansour Gueye, directeur général de la compagnie, d’ici 2021, la compagnie ambitionne de s’investir dans 16 pays d’Afrique de l’Ouest et du centre notamment dans les 8 pays de la zone UEMOA.

« Nous sommes partis d’une analyse qui nous a montré qu’aujourd’hui  les PME qui constituent le tissu économique le plus important au niveau de nos pays éprouve actuellement beaucoup de difficultés pour avoir un financement. Raison pour laquelle les promoteurs de COFINA ont décidé de mettre leurs expertises et leur expérience au profil de l’Afrique pour contribuer ainsi à son développement », a-t-il expliqué.
Jean Luc Konan, directeur général du groupe, a insisté sur la disponibilité de COFINA à appuyer les couches économiques souvent ignorées par les banques traditionnelles. « Nous travaillons dans les pays avec une ou deux banques partenaires dont certaines institutions de micro finances situées dans des régions où nous ne sommes pas et n’ayant pas de moyens trouvent oreille attentive chez nous », a précisé M. Konan.
Morenma Bao, directrice  centrale ressources technologie et supports de COFINA Sénégal, a exprimé ses vœux de voir la filiale en Guinée être un organe précurseur du groupe: « Nous espérons que COFINA Guinée sera la locomotive pour COFINA et que partout où nous irons, nous pourrons réaliser des performances aussi grandes que celle de COFINA qui a déjà commencé à se réaliser. Nous prions Dieu le tout puissant pour que COFINA Guinée lance vraiment cette merveilleuse aventure que COFINA a décidé d’entreprendre dans les 16 pays au niveau de l’Afrique ».
C’est dans une ambiance conviviale que le groupe a inauguré sa première agence sise à Kipé, dans la commune de Ratoma. Le lendemain, samedi 15 mars, la compagnie a organisé petit déjeuner débat sur le thème : » renforcement de la gouvernance dans les institutions financières par l’opérationnalisation des lois contre le blanchiment de capitaux/financement du terrorisme. »

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com
alpha.oumar@aminata.com
+224 666 62 25 24

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here