Économie: l’entreprise chinoise TBEA sur le point d’investir dans des mégas projets en Guinée

Si ça réalise, ça sera le plus grand investissement que notre pays ait connu. Une entreprise géante chinoise cotée en bourse de Shanghai envisage de s’installer en République de Guinée. Plusieurs mégas-projets sont prévus dans l’agenda de TBEA. Son président, directeur général, Zhang Xin est en séjour à Conakry pour rencontrer les autorités. Le dimanche, 4 juin, il a été reçu à Sékoutoureyah par le président de la République.

Depuis plusieurs semaines le groupe a eu des entretiens avec les autorités du ministère des mines, la SOGUIPAMI et le ministère de l’énergie. Des échanges fructueux qui ont abouti par la signature de plusieurs accords. TBEA s’intéresse à plusieurs secteurs névralgiques de l’économie nationale. La société viserait notamment les très riches minerais bauxitiques de Santou dans la préfecture de Télémelé où à moins terme, elle pourrait construire une raffinerie d’alumine, ce qui serait une première dans notre pays.

Le géant chinois qui est l’une des entreprises les plus puissantes dans le monde lorgnerait aussi la réalisation d’un chemin de fer pouvant transporté divers produits nationaux et internationaux. A en croire nos informations, dans son plan d’investissement TBEA, leader dans le domaine de l’électricité s’intéresserait à la construction d’un barrage hydroélectrique à Amaria [issue de la confluence entre Konkouré et Badi] d’une capacité de 600 mégawatts. Pour rappel le plus grand barrage de Kaleta n’a que 240 mégawatts. La réalisation de ce gigantesque barrage sera une aubaine pour la Guinée dont sa capitale est souvent plongée dans l’obscurité.

 La construction d’un port en eau profonde serait aussi dans le projet de TBEA. Des mégas projets qui vont générer plus de 10 mille emplois directs. Ce qui sans doute va diminuer le taux de chômage qui touche deux tiers des jeunes guinéens. A en croire des sources généralement bien informées, ces mégas-projets seraient issus d’un plan d’investissement faramineux de l’entreprise chinoise.

La Guinée qui, a un partenariat historique avec la République Populaire de la Chine entretient d’excellentes relations avec ce pays. Plusieurs édifices publics ont été réalisés par la coopération chinoise. C’est le cas du Palais du peuple et la Télévision nationale entièrement financés par la Chine.

L’implantation de TBEA qui a été facilitée par la femme d’affaires Hadja Hamidé Sako, va donc en droite de ligne de cette coopération vieille de la première année d’indépendance de la Guinée le 2 octobre 1958.  Hadja Sako, connue pour son implication effective dans la promotion des jeunes cadres guinéens à d’importantes fonctions dans des firmes internationales va donc directement participer à une croissance économique soutenue de la Guinée. Patriote déterminée, Hadja Hamidé Sako n’est pas à sa première facilitation de l’arrivée des entreprises internationales dans le pays. La femme reconnue pour son franc-parler et sa franchise a pu faire venir un géant mondial pour développer son pays.

Ibrahima N’diaye

 

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)

ACTUALITES GUINEE
RECHERCHE
Recherche personnalisée
Rejoignez-nous sur Facebook