Economie : Isma

Dans une interview qu’il a accordée à nos confrères de BBC Afrique, le président du patronat de guinée, M. Ismaël Keita non sans occulter la psychose et la frilosité qui se sont emparées de nombreux opérateurs économiques redoutant des violences après la tenue des élections législatives le 28 septembre dernier, s’est montré confiant en l’avenir de l’économie guinéenne.
Pour le président du PAG, une organisation patronale qui regroupe près d’une vingtaine de fédérations, la Guinée en dépit d’une longue traversée de désert, devrait remonter le courant au sortir de ces élections législatives.

Ismaël Keita relève que depuis 2008, les activités économiques ont été beaucoup affectées par les différents soubresauts politiques que le pays a connus. Ce qui lui a fait dire que la Guinée vient de loin. Il a rappelé que son pays connu en 2008 jusqu’en 2009, une baisse drastique des investissements à hauteur de 21%.

A l’avènement d’un régime démocratique en 2010 avec à sa tête, le Pr Alpha Condé, les investissements connurent un relèvement avec le retour de la confiance dans les rangs des investisseurs étrangers et du secteur privé local.
Mais en croire M. Keita, cette relance des activités économiques se heurtera deux années plus tard à un environnement politique hostile (incompréhensions au sein de classe politique au sujet des conditions de préparation des législatives avec à la clé une série de manifestations de rue organisées à l’initiative Cialis 10mg de l’opposition NDLR), ce qui a eu pour conséquence à date de Janvier 2013, une baisse de mille milliards des recettes de l’Etat, ce qui poussa à nouveau l’économie nationale à piquer du nez.

Dans l’entretien avec nos confrères de BBC Afrique, le président du PAG reconnait volontiers que les clignotants de l’économie nationale sont au jaune, mais il croit à une nouvelle embellie au sortir des élections législatives qui viennent de se tenir en Guinée.

Parlant de la psychose perceptible dans les rangs des opérateurs économiques, M. Keita regrette le fait que de nombreux établissements restent encore fermés deux semaines après la tenue du scrutin législatif, une situation à ses yeux dommageable pour l’ensemble de l’économie nationale.

Il y a 3 jours, le président du PAG à travers une conférence de presse à laquelle il a invité le ministre de la sécurité, a encouragé les commerçants guinéens à rouvrir boutiques et magasins avec la promesse du ministre Madifing Diané de prendre des dispositions spécifiques pour sécuriser davantage les marchés de Conakry et de l’intérieur.

Pour terminer, M. Ismaël Keita a invité les autorités à faire de la sécurité des investisseurs nationaux, une préoccupation de tous les instants. Il a insisté sur la nécessité pour l’Etat d’apporter tout l’appui qu’il faut au secteur privé local afin de permettre à celui-ci de jouer un rôle crucial dans le développement économique national.     Interview à retrouver sur www.bbcafrique

Aboubacar Diallo/Aminata.com

Related Articles

No Comments

  1. Devenir Trader

    Merci beaucoup pour cette mine d info.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)

ACTUALITES GUINEE
RECHERCHE
Recherche personnalisée
Rejoignez-nous sur Facebook