Economie: bicéphalisme aussi chez les cambistes de Guinée

0

A l’image du Conseil national du patronat de Guinée, une division est née entre les cambistes. L’association des bureaux des changes agréés en Guinée a fait une assemblée générale ce samedi 18 mars 2017 à Conakry.

Pour les organisateurs, cette démonstration de force des cambistes et orpailleurs de Guinée vise à montrer que leur grande majorité soutient Elhadj Amadou Tidiane Koula président de cette structure parce que selon eux depuis quelques temps, un autre cambiste se réclame être le président de cette association.

Prenant la parole, Amadou Oury Diallo porte-parole des cambistes a au nom des ses pairs indiqué que sa structure se réjouit de la promesse tenue par la Banque centrale lors de la dernière réunion fin 2016 qui a permis la stabilité du taux de change ces derniers temps.

“Nous sollicitons, si possible, la baisse du quota d’agrément afin que beaucoup puissent avoir d’agrément. Plusieurs commissions ont été déjà mises en place, notamment la commission chargée de la sensibilisation de tous les cambistes dans toute l’étendue du territoire en collaboration avec la Banque centrale, la commission qui s’occupe uniquement de l’applicabilité des règlements édictés par la Banque centrale et la commission chargée d’auditer les bureaux de change chaque semaine.

Dans leurs discours, Elhadj Amadou Tidiane Koula Diallo et El hadj Yagouba Cissé respectivement Président et premier vice-président de cette association ont invité les dissidents de rejoindre les rangs de cette structure afin qu’ils travaillent main à main pour le bonheur du pays.

Interrogé par notre reporter, El hadj Bakary Konaté qui s’est présenté en tant Président de la fédération guinéenne des cambistes a fait savoir que cette réunion dirigée par Elhadj Tidiane Koula est une réunion de de commerçants.

“La réunion d’aujourd’hui, je pense que c’était une réunion de commerçants de Guinée et non de cambistes. La réunion des cambistes se tient à partir d’aujourd’hui chez moi ici ou à la BCRG. Donc s’il y a une réunion des cambistes, je dois être la première personne à envoyer des lettres d’invitation aux cambistes. Amadou Koula Diallo est là depuis 1991. Je pense qu’il doit quitter maintenant. C’est pourquoi les jeunes ont pris la décision de le destituer. Donc il n’est plus président des cambistes. Il peut être le président de son association. Ça ne dérange personne. S’il me tend la main aujourd’hui, cela veut dire qu’il se contredit parce qu’il avait dit que je ne suis pas cambistes”, a indiqué El hadj Konaté.

Il a profité pour démentir l’information selon laquelle il aurait rencontré le Président Condé avant de prendre cette décision.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com
(+224) 622 304 942/ 657 149 592
aliousarayabhe@gmail.com

Commentaires

commentaire



AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE