Dr Mamady Kourouma: “la planification familiale a un avantage énorme”

La campagne annuelle de planification familiale 2017 est prévue du 16 au 20 mai sur toute l’étendue du territoire national. Selon le directeur national de la santé familiale et nutrition, Dr Kourouma Mamady, l’objectif est d’atteindre 15000 femmes supplémentaires afin d’améliorer la prévalence contraceptive à 22% d’ici 2018.

Entretien!

Aminata.com: La campagne annuelle de planification familiale est prévue du 16 au 20 mai prochain 2017. Comment va-t-elle se dérouler?

Dr Mamady Kourouma: Effectivement, la campagne d’offre gratuite de planification familiale aura lieu du 16 au 20 mai. Mais, avant il y aura un lancement officiel par le ministre de la Santé le 13 mai à la Bluezone de Kaloum. A cette occasion, plusieurs départements sont invités. Cette campagne est organisée par le ministère de la Santé en collaboration avec les départements de l’Action sociale, de la Jeunesse et les partenaires techniques et financiers et d’autres ONG nationales et internationales. Elle va se dérouler sur toute l’étendue du territoire national. Elle sera organisée dans des sites bien identifiés sur l’ensemble du pays. A la différence de la campagne de vaccination, c’est une campagne où les prestataires des services restent sur place pour offrir leurs services. Cette fois-ci, c’est une campagne d’offre des produits contraceptifs. Ça se fait dans les structures de santé : centre de santé, maternité qui sont identifiés dans chaque préfecture, dans chaque région. Les services de santé ont déjà déterminé dans chaque préfecture où va se dérouler la prestation de service de planification familiale. Pour la mobilisation, les ministères des Actions sociales, de la Jeunesse vont mobiliser la population pour leur expliquer le bien  fondé de la campagne. Et les services de santé vont faire la prise en charge et l’offre de services.

 

Quelle est l’avantage de la planification familiale ?

La planification familiale a un avantage énorme. Elle est une stratégie qui permet  de réduire la mortalité maternelle en espaçant les naissances pour éviter à la femme d’avoir des complications. En plus, la planification permet de gagner le dividende démographique, d’économiser des richesses pour mieux prendre en charge les enfants. Elle a un avantage économique permettant de réduire de la pauvreté, de libérer des énergies, les capacités des membres de la famille. cela permet également au pays de faire d’économie pour construire plus des centres de santé, des écoles, des routes.

 

Quelles sont les différentes méthodes de la planification familiale?

Il y a les méthodes orale avec des comprimés, des injectables, des dispositifs intra-utérin et maintenant nous avons des implants, les condoms. Nous avons des dispositifs qu’on introduit dans l’organisme avec une longue durée d’action.

Quels sont les résultats attendus?

C’est d’abord d’accélérer la méthode contraceptive en Guinée. Cette campagne va nous permettre d’atteindre 15000 femmes supplémentaires. Au niveau national, nous cherchons à améliorer la prévalence contraceptive pour atteindre 22% d’ici 2018. Nous comptons sensibiliser plus des personnes dans les communautés. D’où la mobilisation des différents départements ministériels.

Entretien réalisé par Abdoul Malick Diallo pour Aminata.com

 

In : Politique

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)

ACTUALITES GUINEE
RECHERCHE
Recherche personnalisée
Rejoignez-nous sur Facebook