Dr. Ibrahima Kourouma promet « d’imprimer une nouvelle vision de la Ville et de l’Aménagement du Territoire » (discours)

0

Je voudrais d’abord et avant tout m’acquitter d’un devoir : celui de remercier le Tout Puissant Allah pour m’avoir permis de vivre ce jour important pour la République de Guinée.
Je voudrais aussi exprimer toute ma gratitude à l’endroit de Son Excellence, Monsieur le président de la République, qui m’a renouvelé sa confiance en me nommant dans mes nouvelles fonctions de Ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire.
Je voudrais également, à vous tous ici présents, vous savoir gré de votre disponibilité, en dépit de vos multiples occupations et de vos calendriers chargés. Rassurez-vous, je ne serai pas long…

Mesdames et Messieurs, distingués invités, comme vous le savez tous, la cérémonie qui nous réunit aujourd’hui est certes symbolique mais pleine de signification. Pour nous, il s’agit d’imprimer une nouvelle vision de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, en nous fondant sur le bilan laissé par nos prédécesseurs.

Monsieur le Ministre sortant, que je remercie au passage pour ses mots aimables et son sens élevé de l’Etat, nous a donné une idée des défis importants que nous devrons relever au cours des prochains mois. Soyez certain, Monsieur Louceny Camara, que nous mettrons tout en œuvre pour être à la hauteur des espoirs placés en nous par Son Excellence, Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat.

Le Ministère de la Ville et l’Aménagement du Territoire a besoin de réformes. Nous avons la responsabilité d’offrir à nos compatriotes un cadre de vie décent, en adéquation avec un monde dynamique où l’installation des hommes dans une zone déterminée est souvent un casse-tête.
Notre politique sera donc axée sur l’amélioration sensible de ce cadre à tous les niveaux d’intervention légalement autorisés à notre Département. La nouvelle organisation que nous allons mettre en place a l’ambition de sécuriser l’ensemble des opérations du ministère afin de rassurer nos compatriotes. C’est le sens de la vision du Chef de l’Etat.

Mesdames et Messieurs, un des axes de notre politique consistera à une approche à la fois humaine mais ferme des questions liées à l’habitat. Nous voulons bannir les errements du passé, en nous fondant à la fois sur la loi, le bon sens et nos impératifs de développement économique. Pour favoriser une meilleure synergie entre nos efforts et la perception des populations, nous comptons améliorer la communication du ministère afin de rendre accessible nos textes, dans le but favoriser une attitude plus citoyenne chez nos compatriotes qui seront au passage mieux informés de nos activités. Nous espérons vivement que cette approche permettra de mettre un terme à toute forme de confusion.
Un de nos projets phares que nous comptons soumettre à l’attention du gouvernement sera d’informatiser et de sécuriser l’information liée aux titres de propriété et à tous les documents émanant de ce ministère. Nous comptons également porter et défendre le projet d’une future banque de l’habitat, étape essentielle à la réalisation de nos grandes et nobles ambitions.

La réussite de notre action nécessitera une réforme de la plupart de nos Directions pour favoriser une administration diligente, efficace et responsable. D’ores et déjà, nous en appelons au sérieux et au patriotisme des hauts cadres et agents du ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire qui auront à nous accompagner dans cette exaltante tâche que Son Excellence Monsieur le Président de la République a bien voulu nous confier. En ce qui me concerne, je vais promouvoir et encourager le travail bien fait mais je ne vais pas hésiter à sanctionner les manquements et les fautes professionnelles.

La République de Guinée a besoin de montrer un visage plus attractif de son habitat et de ses villes, bref de son organisation dans le cadre plus global de l’Aménagement du Territoire. Une mission nous a été confiée ; à mes collaborateurs et agents je dirais que notre devoir sera de l’accomplir avec rigueur et responsabilité ; à tous les hauts responsables ici présents pour encadrer la présente cérémonie, à tous nos invités, je vous demande de prendre date tout en vous adressant une nouvelle fois mes chaleureux remerciements.


Bon retour chez vous et que Dieu bénisse la Guinée.Je voudrais d’abord et avant tout m’acquitter d’un devoir : celui de remercier le Tout Puissant Allah pour m’avoir permis de vivre ce jour important pour la République de Guinée.
Je voudrais aussi exprimer toute ma gratitude à l’endroit de Son Excellence, Monsieur le président de la République, qui m’a renouvelé sa confiance en me nommant dans mes nouvelles fonctions de Ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire.
Je voudrais également, à vous tous ici présents, vous savoir gré de votre disponibilité, en dépit de vos multiples occupations et de vos calendriers chargés. Rassurez-vous, je ne serai pas long…

Mesdames et Messieurs, distingués invités, comme vous le savez tous, la cérémonie qui nous réunit aujourd’hui est certes symbolique mais pleine de signification. Pour nous, il s’agit d’imprimer une nouvelle vision de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, en nous fondant sur le bilan laissé par nos prédécesseurs.
Monsieur le Ministre sortant, que je remercie au passage pour ses mots aimables et son sens élevé de l’Etat, nous a donné une idée des défis importants que nous devrons relever au cours des prochains mois. Soyez certain, Monsieur Louceny Camara, que nous mettrons tout en œuvre pour être à la hauteur des espoirs placés en nous par Son Excellence, Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat.

Le Ministère de la Ville et l’Aménagement du Territoire a besoin de réformes. Nous avons la responsabilité d’offrir à nos compatriotes un cadre de vie décent, en adéquation avec un monde dynamique où l’installation des hommes dans une zone déterminée est souvent un casse-tête.
Notre politique sera donc axée sur l’amélioration sensible de ce cadre à tous les niveaux d’intervention légalement autorisés à notre Département. La nouvelle organisation que nous allons mettre en place a l’ambition de sécuriser l’ensemble des opérations du ministère afin de rassurer nos compatriotes. C’est le sens de la vision du Chef de l’Etat.

Mesdames et Messieurs, un des axes de notre politique consistera à une approche à la fois humaine mais ferme des questions liées à l’habitat. Nous voulons bannir les errements du passé, en nous fondant à la fois sur la loi, le bon sens et nos impératifs de développement économique. Pour favoriser une meilleure synergie entre nos efforts et la perception des populations, nous comptons améliorer la communication du ministère afin de rendre accessible nos textes, dans le but favoriser une attitude plus citoyenne chez nos compatriotes qui seront au passage mieux informés de nos activités. Nous espérons vivement que cette approche permettra de mettre un terme à toute forme de confusion.
Un de nos projets phares que nous comptons soumettre à l’attention du gouvernement sera d’informatiser et de sécuriser l’information liée aux titres de propriété et à tous les documents émanant de ce ministère. Nous comptons également porter et défendre le projet d’une future banque de l’habitat, étape essentielle à la réalisation de nos grandes et nobles ambitions.

La réussite de notre action nécessitera une réforme de la plupart de nos Directions pour favoriser une administration diligente, efficace et responsable. D’ores et déjà, nous en appelons au sérieux et au patriotisme des hauts cadres et agents du ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire qui auront à nous accompagner dans cette exaltante tâche que Son Excellence Monsieur le Président de la République a bien voulu nous confier. En ce qui me concerne, je vais promouvoir et encourager le travail bien fait mais je ne vais pas hésiter à sanctionner les manquements et les fautes professionnelles.

La République de Guinée a besoin de montrer un visage plus attractif de son habitat et de ses villes, bref de son organisation dans le cadre plus global de l’Aménagement du Territoire. Une mission nous a été confiée ; à mes collaborateurs et agents je dirais que notre devoir sera de l’accomplir avec rigueur et responsabilité ; à tous les hauts responsables ici présents pour encadrer la présente cérémonie, à tous nos invités, je vous demande de prendre date tout en vous adressant une nouvelle fois mes chaleureux remerciements.

Bon retour chez vous et que Dieu bénisse la Guinée.



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here