Dinguiraye : les maquis et boites de nuit fermés pendant le ramadan (autorité)!

0

Le Préfet de Dinguiraye, le lieutenant-colonel Mamadou Lamarana Diallo a pris une décision en ce début du mois de Ramadan. Il s’agit de celle relative à la fermeture des maquis et autres lieux de loisirs dans cette ville pendant ce mois saint de Ramadan.

Il a justifié cette décision par du fait que, Dinguiraye a été fondé par l’Islam et pour l’Islam. « Malgré que la Guinée est un pays laïc, Dinguiraye a sa particularité. Raison pour laquelle, j’ai ordonné la fermeture des bars et maquis environ une cinquantaine, cela durant tout le mois de Ramadan. Nous avons fait un communiqué demandant la fermeture de tous les maquis pendant ce mois de ramadan. Et avec ce communiqué, je puis vous rassuré que nous avons réussi à fermer tous les maquis depuis le début du mois de ramadan ici à Dinguiraye ».

Le lieutenant-colonel, Mamadou Lamarana Diallo dit prendre les devants pour faire appliquer cette décision pendant tout ce mois de ramadan : « En tant que premier responsable de cette ville Sainte, j’ai estimé qu’il était nécessaire que les autres (chrétiens ndlr) acceptent d’accompagner les musulmans pendant cette période de 30 jours. Etant donné que Dinguiraye est reconnu comme un foyer islamique non seulement au niveau national mais aussi au niveau international. Donc, on ne doit pas permettre à quelqu’un de se livrer à la vente de l’alcool pendant ce mois de ramadan », a-t-il rassuré.


De son côté, l’un des propriétaires du maquis le plus fréquenté de cette ville, Amadou Dieng communément appelé ‘’Djone’’, joint au téléphone par notre Rédaction a déclaré n’avoir pas été informé de cette nouvelle décision. Mais il affirmé tout de même qu’il a pris l’habitude de fermer tous les lieux de loisirs lui appartenant pendant ce mois de Ramadan : « Je ne suis pas informé de cette décision du Préfet qui je ne connais même pas, car, depuis qu’il est venu je l’ai pas vu. Mais, ce n’est pas à lui d’imposer cette décision aux propriétaires de boites de nuit étant donné qu’il y’a aussi des chrétiens parmi nous ici à Dinguiraye. En ce qui me concerne, je ferme toutes mes boites (maquis) pendant les mois de Ramadan. Cela, pas seulement ici à Dinguiraye. Sinon j’en ai un à Dabola et un à Léro (zone d’exploitation de la Société Minière de Dinguiraye ndlr) que je ferme tous les mois de ramadan. Cette fermeture, personne ne m’a la imposé, je le fais pour moi-même, parce que je suis un fervent croyant ».

Selon Amadou Dieng ‘’Djone’’, s’il était chrétien, il n’allait pas obéir à cette décision étant donné qu’il y’a de nombreux chrétiens dans cette ville et qui pourraient être dans le besoin : « Ce ne sont pas seulement des musulmans qui se trouvent ici à Dinguiraye, nous avons des professeurs, des ouvriers, etc. qui sont des chrétiens, ils vivent avec nous. Et ceux-ci n’observent pas le jeûne pendant le Ramadan. Comment pouvais-je privé toutes ces personnes en boisson, je dirais tout simplement que cette décision est à l’autorité. Si j’étais chrétiens et possédais une boite, j’allais continuer ma vente paisiblement, parce que notre pays est un pays laïc », a-t-il tranché.

Dinguiraye est une ville de la Guinée. La ville est célèbre de par le fait d’avoir été un des lieux de prêche de l’Imam Umar Al Fûti qui y fonda également une grande mosquée au 18ème siècle par l’Erudit Elhadj Saikou Oumar Tall. Cette préfecture est une subdivision administrative de la région de Faranah. Elle est subdivisée en 12 sous-préfectures à savoir : Dinguiraye centre, Banora, Dialakoro, Diatiféré, Gagnakaly, Kalinko, Lansanaya et Sélouma.

Oumar M’Böh pour Aminata.com

+224 622 624 545/666 369 744

mbooumar@gmail.com



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here