Dinguiraye (Gagnakaly) : l’une des sous-préfectures la plus enclavée reçoit la visite du préfet !

0

Les populations de la sous-préfecture de Gagnakaly ont eu l’honneur d’accueillir le nouveau préfet Dinguiraye, lieutenant Mamadou Lamarana Diallo, le mercredi 1er mars 2017. Cette vise s’inscrit dans le cadre d’une tournée de prise de contact avec les citoyens des collectivités décentralisées, tout en touchant du doigt les réalités du terrain. C’était au tour de Gagnakaly qui est l’une des sous-préfectures de Dinguiraye située à 55 kilomètres de la commune urbaine qui compte environ 16 500 habitants dont 8 530 femmes. Malgré qu’étant l’une des premières à être érigée en sous-préfecture, elle reste encore l’une ou la plus enclavée et en manque d’infrastructures.

C’est raison pour laquelle, les populations de Gagnakaly ont saisi l’occasion de la visite de la première autorité préfectorale dans cette localité pour exprimer leurs besoins qui sont entre autres : « le désenclavement du tronçon Lansanaya-Gagnakaly long de 30 kilomètres séparé par une montagne pour le transport de leurs produits vers le centre-ville pour leur commercialisation ; la construction des logements administratifs ; des écoles ; postes de santé ; adduction d’eau potable etc. ».

Dans cette sous-préfecture, le constat est alarmant, car, selon le sous-préfet Bakary Kaba « cette sous-préfecture est en manque total de bâtiments administratifs (Police et Gendarmerie), état de défectuosité très aigu de la résidence du sous-préfet.»

Il n’existe qu’un seul bâtiment de deux pièces qui sert non seulement de bloc administratif sous-préfectoral mais aussi dans lequel cohabitent le sous-préfet, le sous-préfet adjoint, le commissaire de police, le commandant de gendarmerie et tous les autres fonctionnaires des différents services de l’administration déconcentrée.

Aussi, le bâtiment du secrétaire général de la commune rurale est habité par le sous-préfet de la localité et le principal du collège de Gagnakaly. Ce qui fait qu’aucun agent de l’Etat ne vit avec sa famille dans la commune rurale. Une façon de dire que tout est urgent en même temps dans cette localité.

Etant informé de cette situation, le préfet de Dinguiraye s’est montré très déterminé à combler ce déficit. Pour y arriver, lieutenant-colonel Mamadou Lamarana Diallo a exhorté les citoyens de Gagnakaly à la culture de la paix et à la consolidation tissu social gage d’un développement durable.

La sous-préfecture de Gagnakaly est limitée à l’Est par celle de Diatiféré ; à l’Ouest par la sous-préfecture de Kollet et de Kouratongo (Préfecture de Tougué) ; au Nord par la République sœur du Mali et au Sud par la sous-préfecture de Lansanaya. Elle couvre une superficie de 7 800 Km2 avec une densité de 3Hts par Km2. Cette population est à vocation essentiellement agro-pastorale.

Oumar M’Böh pour Aminata.com

+224 622 624 545/666 369 744

mbooumar@gmail.com

Commentaires

commentaire



AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE