Détenu, Takana Zion promet de résister

Avant qu’il ne soit déféré au PM3 de Matam après son arrestation mardi 25 juillet 2017 pour avoir manifester contre certaines tares du pouvoir en place et la non modification de la constitution pour un troisième mandat d’Alpha Condé. A la DPJ de Conakry, le célèbre artiste Takana Zion a réagit sur un réseau social très populaire.

Suivi par 426 373 personnes, le leader du mouvement protestataire Wonkhai 2020 777/150, Takana Zion a posté un message sur sa page facebook où il a dénoncé la brutalité des forces de l’ordre et l’attitude des autorités suite à son arrestation.

« Avec un carnaval plus que pacifique au nom de la jeunesse, les autorités viennent de démontrer une fois de plus jusqu’où ils sont prêt à braver nos libertés en me privant de la liberté d’aller et de venin, en brutalisant des membres du collectif », a-t-il martelé.

Le célèbre raggeaman, a profité par la même occasion pour remercier l’ensemble du soutien qu’il a obtenu et qu’il continu à obtenir de la part de ses confrères artistes. « Merci du soutien de l’ensemble des artistes et membre du collectif se trouvant actuellement devant la Direction de Police Judiciaire (DPJ) », a-t-il ajouté avant prévenir que « toute victoire obtenue par la violence est une défaite, car elle est momentanée et nous ne céderons jamais à la peur ».

Selon le ministre personnel du président de la république, Tibou Camara, Takana n’a pas respecter la loi c’est pourquoi il a été arrêté. « Il n’a pas respecté la procédure. Il n’a pas été arrêté à cause de sa manifestation parce que chacun est libre de manifester mais c’est sa façon de faire qui a fait qu’on lui a arrêté ».

 

Ibrahima Sory Barry pour Aminata.com

 

Tel : +224-654-79-50-63

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here