Crise au sein de la CENI : Dr Koureissy Condé sollicite une structure de contrôle

Dr Sekou Koureissy Condé, Directeur exécutif d’African Crisis Group et président de la Convention des acteurs non Etatique de Guinée (CANEG), s’est prononcé lors d’une interview avec certains journalistes sur la crise qui frappe la CENI depuis la destitution de son président.

Bakary Fofana a été destitué de ses fonctions de président de la CENI mardi 03 juillet et remplacé par Maitre Salif Kébé. De Selon certains commissaires de l’institution, M. Fofana est accusé de détournement, manque de bon fonctionnement et de transparence.

Dr Koureissy pense que le problème de la Ceni, c’est une question de responsabilité. Il faut des structures de contrôle, il faut des contrôles des comptes publics. La Guinée a la chance par rapport à d’autres pays de la sous-région qui sont dans le franc cfa, « nous avons le franc guinéen qui est très stable et très respecté », s’est t-il réjoui en insistant qu’il faut développer des structures de contrôle et de transparence au niveau des dépenses. Parce que selon lui, tout tourne au tour de l’argent.

Il ajoute qu’il faut que le citoyen lui-même puisse se sentir protéger, garanti par les procédures d’accès à l’argent pour ne pas essayer de se battre pour être là où il y’a beaucoup d’argent.

« Si le problème de la Ceni est un problème d’argent, dans ces conditions les inspecteurs financiers, les structures et les institutions concernées peuvent venir au secours pour clarifier cela. Si ce n’est que ça, maintenant si y’a des questions politiques, le fonctionnement et les questions de leadership, naturellement les commissaires vont s’appuyer sur le règlement intérieur de la Ceni mais d’une manière générale, je dis la Ceni ne peut pas marcher du point de vu l’éthique et de la déontologie ce n’est pas un bon exemple ».

Abdoul Malick Diallo pour Aminata.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here