Construction anarchique à Conakry: Si les uns dénoncent les autres y trouvent leurs intérêts

Dans la capitale guinéenne(Conakry), plusieurs maisons sont construites sans le respect des normes tracées par le service de l’Habitat. Les gens construisent leurs maisons comme bon leur semble, sans pensé à la moindre idée des problèmes qui pourront survenir dans le futur. Si certains citoyens dénoncent ce phénomène, d’autres concessionnaires ne voient pas de mal à construire dans les domaines achetés.

Pour ce jeune étudiant, la construction anarchique est une mauvaise habitude adoptée par les propriétaires des terrains à Conakry et ses environs.

Pour lui, non seulement elle rende l’image de la ville très vilaine et en plus elle cause des inondations qui peuvent coûter la vie à certaines personnes parce que les propriétaires des domaines n’ont pas exploité les leurs terrains dans les règles de l’art.

« L’Etat doit revoir cette situation en mettent des méthodes adéquates, afin de changer la mentalité des gens sur le danger des constructions anarchiques », souhaite notre interlocuteur.

De leur côté, les propriétaires des domaines soutiennent qu’un terrain est acheté pour être construit. Mohamed est parmi eux: « Quand nous prenons des millions de franc pour se procurer d’un domaine, ce n’est pour l’offrir à l’Etat afin qu’il construise des routes ou des caniveaux. Mais plutôt bâtir nos maisons selon nos préférences, afin qu’on ait le maximum de chambres pour pouvoir loger un plus grand nombre de personnes. Le problème dans notre pays, c’est le fait que les gens aiment se mêler dans des affaires qui ne les regardent pas», s’est-il énervé.

Promulgué depuis près d’une vingtaine d’années, le code l’Habitat n’est pas encore bien connu par la population Guinéenne.

Lamarana Diallo pour Aminata.com

+224 623 27 55 45

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here