La marche pacifique de l’opposition républicaine n’a duré que quelques minutes ce jeudi 13 décembre 2018 à Conakry.

Les opposants au régime Alpha Condé avaient débuté leur manifestation à Dixinn-Echangeur, direction la commune de Kaloum. Ils ont été rattrapés et violemment dispersés en face de l’hôpital national Donka.

Les forces de l’ordre qui ont usé du gaz lacrymogène ont poursuivi les manifestants jusqu’au domicile privé de Cellou Dalein Diallo président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) et chef de file de l’opposition guinéenne.

Des heurts ont éclatés entre opposants et forces de l’ordre autour de la résidence de l’ancien premier ministre.

Des manifestants se sont évanouis du fait de l’usage excessif du gaz lacrymogène.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

Tel : (+224) 622 304 942

 

PARTAGER