Le corps d'un manifestant tué à balle réelle dans des violences à Mandiana
Le corps d'un manifestant tué à balle réelle dans des violences à Mandiana

Entamée au rond point Cosa, la marche pacifique de l’opposition républicaine qui devait se terminer à l’esplanade du Stade du 28 septembre, été été stoppée par les services de sécurité à Hamdallaye ce jeudi 15 novembre 2018.

Quelques temps après, des affrontements ont éclaté entre manifestants et forces de l’ordre sur l’axe Hamdallaye-Bambeto-Cosa.

À en croire de sources locales, plusieurs blessés par balles ont été enregistrés à Hamdallaye. Aux dernières nouvelles, les violences se poursuiveraient sur cet axe.

Dans une récente interview accordée à la télévision Espace, Amadou Damaro Camara président du groupe parlementaire RPG Arc-en-ciel à l’Assemblée nationale s’est dit favorable à l’utilisation des armes à feu dans le maintien d’ordre sur cet axe.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942