Conakry : ouverture de la 44ème session du conseil des ministres de l’OHADA

0

La 44ème session du conseil des ministres de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA), a débuté le lundi 5 juin dans la capitale guinéenne pour la première fois, depuis l’adhésion de la Guinée, il y’a de cela 17 ans.

C’est le Ministre de la Justice garde des Sceaux, Maitre Cheick Sacko qui a procédé au lancement des travaux de cette session à l’hôtel Sheraton sis à Kipé dans la commune de Ratoma. Cette rencontre, qui regroupe des experts et ministres venus des 17 pays africains membres de cette organisation va durer deux jours. Elle se tient en prélude à la 44ème réunion du conseil des ministres de l’organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA), prévue les 8 et 9 juin à Conakry.

Selon le secrétaire permanent de l’OHADA pour l’exercice 2017, Pierre LAMAH, « au cours de cette réunion préparatoire les experts juristes auront pour rôle, d’examiner le projet de révision relatif au règlement intérieur et à l’harmonisation des pratiques des professionnels de la comptabilité et de l’audit dans l’espace OHADA dont le but est la mise à jour du droit et du référentiel comptable de l’OHADA ».

Raison pour laquelle le secrétaire permanent de l’OHADA en Guinée, Dorothé Cossi Sossa a dit que : « les points inscrits à l’ordre du jour du conseil sont entre autres : le programme annuel d’harmonisation, la situation financière de l’organisation, l’examen et l’adoption du projet de règlement relatif à l’harmonisation des pratiques des professionnelles de la comptabilité et de l’audit dans les pays membres de l’OHADA ».


Il dit attendre un travail de qualité aux experts venus des pays membres : « Vous avez la lourde responsabilité de formuler des propositions et recommandations pertinentes pour faciliter les délibérations du conseil des ministres » a-t-il indiqué.

En sa qualité de président du conseil des ministres, Cheick Sacko a estimé que le projet de règlement vise à « accroitre la transparence dans la gestion des entités et la fiabilité de l’information financière dans l’espace OHADA, en dotant les professionnelles du chiffre d’outils qui permettent de garantir par des standards élevés, la qualité de leurs interventions mais également à combler un vide en donnant une base juridique aux prestations des experts comptables en matière d’audit ».

Auparavant, le ministre guinéen de la justice garde des sceaux avait exprimé ses sentiments de satisfaction du fait que son pays abrite cette importante réunion après 17 ans de son adhésion au sein de ladite organisation.

Après son adoption en 2017, le nouveau référentiel comptable entrera en vigueur le 1er janvier 2018 pour les comptes personnels des entités et le 1er janvier 2019 pour les comptes consolidés, les comptes combinés et les états financiers produits en normes internationales d’information financière (IFRS), a dit en substance, Pierre Lamah.

Oumar M’Böh pour Aminata.com

+224 622 624 545/666 369 744

mbooumar@gmail.com



PARTAGER
Article précédentGuinée: un étudiant viole l’épouse de son tuteur
Article suivantMédias : une radio web environnementale lancée à Conakry
Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée. Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL http://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here