Colère des syndicats contre le gouvernement: la grève commence dès ce mercredi

Après l’expiration de leur préavis lancé en janvier, les 10 centrales syndicales (COSATREG, CGTG, UGTG, SIFOG, COFOG, ULTG, UNTG, UDTG, SAECCG, CGSL) regroupées au sein de l’Unité d’Action Syndicale, rentrent en grève à partir de ce mercredi 1er février.

Joint au téléphone ce soir, M. Yamoussa Touré de la COSATREG a déclaré qu’il s’agit, pour l’instant d’un avis de «grève d’avertissement de sept jours à compter du mercredi, 1er février 2017». «La grève reste maintenue», ajoute-t-il.

L’unité d’action syndicale dénonce entre autres, la non application du statut particulier de l’Education en général et de l’Enseignement supérieur en particulier, la non application des revendications liées à la nouvelle grille indiciaire, la non prise en compte des retraités, le refus du gouvernement d’ouvrir des discussions sérieuses et responsables avec le syndicat.

À cet effet, M. Touré invite tous les fonctionnaires et agents communautaires d’observer scrupuleusement ce mot d’ordre de grève et en rester mobilisés.

Par le passé, le mot d’ordre de grève lancé par ces 10 centrales syndicales n’ont jamais été massivement suivi. Mais cette fois, prévient M. Touré «la consigne sera respectée par les travailleurs parce que cela concerne l’amélioration de leur condition de travail».

faut-il noter que les deux plus grades centrales syndicales du pays à savoir: CNTG et USTG ne font pas parties des grevistes.

Abdoul Malick Diallo

+224 655 62 00 85

Dialloabdoul110@gmail.com

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)

ACTUALITES GUINEE
RECHERCHE
Recherche personnalisée
Rejoignez-nous sur Facebook