Cellou Dalein Diallo: «Mamadou Sylla, homme puissant, courageux, redoutable»

0

Lors de la cérémonie de signature, jeudi 9 février, de son alliance avec le président de l’UDG, Elhadj Mamadou Sylla, le président de l’UFDG a magnifié les qualités de son nouvel allié qu’il dit être un symbole de ‘‘puissance et de courage’’.

À cette occasion, le président de l’UFDG  a entamé son speech par rendre  hommage «au courage et à la lucidité de son ami et frère Elhadj Mamadou Sylla» qui, a-t-il souligné, contrairement «a beaucoup des gens qui s’investissent pour obtenir les faveurs des dirigeants», a décidé de quitter la mouvance pour rejoindre l’opposition.

«Elhadj Mamadou Sylla est un homme courageux, puissant et redoutable. La puissance de l’homme  ce n’est pas l’argent, ni les muscles c’est les convictions, l’attachement aux valeurs auxquelles il croit contre vents et marées. Voilà des hommes puissants sur lesquels les autres peuvent compter. Parce que lorsqu’ils vous disent oui vous êtes convaincus. Le respect de la parole donnée, la fidélité, le sens de la solidarité qui ont été toujours des valeurs défendues, assumées par mon cher ami c’est des valeurs qui nous partageons lui et moi.  Je l’ai vu assumer  une amitié avec le président Lansana Conté. Au même moment, j’ai bénéficié de l’amitié, de la confiance et de l’affection du feu président Conté. Je sais qu’il ne trahit pas et qu’il ne trahit pas d’être trahi. Je vais l’assurer qu’au sein de l’UFDG notre partenariat sera durable».


«On n’a pas toujours été ami», a admis le chef de file de l’opposition guinéenne, mais «on se respecte» parce que, a-t-il ajouté, «malgré tout, nous partageons toujours les mêmes valeurs. Certains se demandent alors pourquoi on n’était pas ensemble au second tour de la présidentielle de 2010. Si j’ai dit tout à l’heure que Mamadou Sylla est un homme courageux c’est parce que reconnaitre ses erreurs est un acte de courage.   Parce qu’il a espéré que ce camp là (le RPG Arc-en-ciel) était peut à même de répondre aux attentes de notre population. Il s’est rendu compte que ce n’est pas le cas et il a pris ses responsabilités».

Les plus grands déficits dont souffre la société guinéenne, c’est selon Cellou Dalein, «les déficits de moralité, de courage et d’honnêteté intellectuelle. Les gens sont derrière leurs intérêts pour chercher la faveur du puissant».

Le président de l’UFDG a espéré que l’arrivée au sein de l’opposition républicaine d’Elhadj Mamadou Sylla soit une avancée démocratique un gage de triomphe de la vérité et du droit en Guinée.

Abdoul Malick Diallo

+224 655 62 00 85

dialloabdoul110@gmail.com



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here