ça se passe à Coyah: Le malfaiteur présumé se déguisait en femme voilée

0

Les enquêteurs de la gendarmerie départementale dirigée par le colonel Emile Pkgomou ont mis la main sur un malfaiteur présumé membre du redoutable gang qui sème terreur au grand dam des paisibles populations de Coyah et Dubréka.

Le réputé imprenable Sékouba Bangoura âgé de 19 ans a été arrêté dans sa tenue de femme voilée, (sur la photo) puis placé en détention alors que ses complices et lui mijotaient un autre projet d’attaque de l’usine de fer de Gomboya dans la préfecture de Coyah.

Ce présumé bandit armé était de la liste des malfaiteurs les plus recherchés par la gendarmerie provinciale de Dubréka.

Avec son groupe dont les membres se dissimulent tous dans des tenues de femmes intégralement voilées, M.Bangoura opérait tantôt au niveau des rails et des ponts, tantôt dans les quartiers riches de la capitale guinéenne ou les habitations nouvellement aménagées dans les villes situées à la périphérie de Conakry. Il exécutait aussi des opérations vol à la tire pendant les cérémonies de mariage, de baptême, et d’excision par ces temps de vacances scolaires.

Quand il a été mis aux arrêts au niveau des rails de Gomboya, dans la commune rurale de Manéah à Coyah, le présumé bandit portait comme toujours sa tenue noire préférée de femme intégralement voilée à l’iranienne.


Ses marches donnaient des apparences angéliques. De par une voix efféminée, M.Bangoura saluait poliment ses futures victimes, gagnait leur amitié avant de mener dans leurs domiciles respectifs de vols de téléphones portables ou carrément des attaques à l’arme de guerre.

Sans résistance aucune, Sékouba Bangoura s’est rendu aux enquêteurs de la gendarmerie locale. Il a répondu à toutes les questions à la satisfaction du pool de gendarmes enquêteurs qui assistaient à son audition.

M.Bangoura a «reconnu sans violence que son groupe est responsable de 5 opérations à mains armées». Il se souvient par exemple d’une première attaque perpétrée au quartier Bonfi, dans la commune urbaine de Matoto à Conakry.

Au moment où nous écrivions ces lignes, le réputé imprenable Bangoura attendait son procès. Voilà pour les faits.

A présent, il est important de souligner que c’est à la grande satisfaction des populations notamment celles de Dubréka et Coyah que les gendarmes ont réussi cette opération d’arrestation.

Le colonel Emile Pkgomou et ses hommes sont des professionnels admirés de tous. Néanmoins, pour continuer à traquer les malfaiteurs, ils ont aussi besoin de la contribution de chaque honnête citoyen.

Gabriel Gaspard



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here