J’ai juste envie de dire merde à ces politiques: grandissez ! (Opinion)

0

La politique guinéenne est caractérisée par une stagnation incroyable. Chacun de son côté avance des sottises pitoyables. Ils ne veulent pas grandir on dirait. Ils sont belliqueux on le sait. Mais cela ne nous empêche pas de les suivre aveuglement. Même les préfets sortent sous le soleil et sont obligés d’applaudir vivement. La maturité politique ne les dis rien.

Ils se plaisent à faire les vauriens. Ils fanfaronnent et continuent les idées qui nous tirent derrière. C’est comme si cette population n’a pas conscience de cette marche arrière. Hé, bougez-vous un peu, notre condition n’est pas du tout plaisante. Quand j’entends un Ousmane Gaoual, j’ai pitié. Il parle de tout et de rien ce député. Mais bon, la population fait semblant de voir et se fait guider par des élites folles dirigées par le gain personnel au détriment du bien-être de tous. J’ai juste envie de dire merde, merde à ces cadres en cartons qui polluent l’environnement politique guinéen. Merde à cette stagnation, merde à ce blocus auquel chacun s’accroche mordicus. Même quand le ventre est vide et que l’horizon est obscur, on va applaudir. Château d’eau en manque d’eau potable et on ose nous berner par ces histoires moins notables.  Mais le tout se résume à cette modique politique qui se répète, je pète les plombs en suivant cette évolution rétrograde.

Madame Nantou Chérif et son troisième mandat, madame Natou et son affirmation fausse « c’est le peuple qui va donner un troisième mandat… ». Elle pense que « peuple » égale à militants, elle se trompe. Récemment, que le président soit désigné comme président de l’Union Africaine, c’est intéressant mais à mon entendement, cela ne mérite pas une fête comme avec ce qu’on a fait lorsque nous avions atteint le point d’achèvement–PPTE-.Ne dit-on pas que ‘celui qui danse avant la musique, dansera mal’. C’est bien d’être fier, mais où est-ce que cette fierté va se reposer ?  Sur des routes poussiéreuses ? Dans une ville en forme de bourgade ? Dans une société trop éveillée ? Ou je-ne-sais-quoi ! J’ai seulement envie de dire merde, merde à ces totos de la mouvance et de l’opposition, merde à ces faux qui torturent ce peuple, enfin merde à ce peuple qui accepte de se laisser faire. Des Damaro-Oussou à la défensive ! De cette jeunesse qui aiment les manipulateurs, ces –côcô- de la Mamayah de part et d’autre.

Chaque jour, les mêmes mots, les mêmes questions, les mêmes maux, la même redondance. On dirait que ce pays ce résume juste à deux personnes et tout ce qui est intéressant ne doit passer que par ces deux exclusivement, même quand ils sont incapables de développer  une opposition d’idées intelligente. Tout ce dont ils savent faire, c’est alarmer chacun ceux qui les suivent en stimulant la haine qu’il élève et entretiennent dans ces cœurs maniables de followers. Folklores politiques au détriment de la formation des cadres de partis, on s’en fout de la minorité même si elle a raison. Pourtant, une minorité peut avoir un raisonnement mieux éclairé que la majorité. Les mêmes étouffes les talents, on a l’impression qu’il n’y a que deux personnes en Guinée et leurs complices qui s’affilient pour des intérêts qu’ils veulent aussi avoir pour eux. Au lieu de travailler, cette jeunesse aussi continue sur des disputes, Alpha est mieux, non Cellou est mieux. D’autres mêmes s’insultent Pères et Mères sur ce, de fois, ça se termine par les coups de poings. C’est comme une discussion entre supporteurs de Messi et ceux de Ronaldo, pas de logique, la passion gère les choses et la violence prend le relai de fois.

J’ai même vu Laye Junior Condé, écrire sur Facebook en commentant sur la publication d’un M. que « Alpha fut le premier président guinéen a présidé l’U.A », OK, et après ! Rappelons-le seulement qu’un des fondateurs et panafricain aguerrit était aussi guinéen –Sékou Touré-. Même si Alpha est le premier, d’accord, mais ça fait quoi de prou ? Vous pensez qu’on va bouffer la fierté dans ce bled mal aimé où le patriotisme égal à fermer les yeux sur la réalité ou bien encore où être opposé signifie s’opposer à tout, en critiquant tout, même ce qui est positif ? Je dirai halte, l’antithétique peut être progressiste au lieu de nous tirer vers le contraire du progrès. L’antagonisme n’est pas la dure tête, c’est plutôt, cette intelligence de critiquer pour que ça change et non de saboter pour juste exposer seulement les mauvaises images afin de disqualifier celui qui est en exercice déjà. Il faut savoir que de l’extérieur, c’est facile de se voir en messie, mais de l’intérieur, c’est aussi très aisé de penser à jeter l’éponge, en tout cas, pour ceux qui sont conscients. J’ai envie de dire merde, merde à ce cirque d’incompétents où tous les coups partent directement en direction des spectateurs.

Cette populace doit avoir l’audace. Savoir ce qu’elle veut bon sang ! Nous n’avons point besoin de la politique politicienne, nous avons besoin de politiques de développement. Merde à la politique politicienne d’orientation guinéenne. Elle n’évolue pas et ces acteurs ne grandissent pas ! D’ailleurs, arrêtez maintenant de parler de troisième mandant hein aha

Commentaires

commentaire



AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE