Budget du chef de file de l’opposition: l’UFDG prête à ‘‘croiser le fer’’ avec ses détracteurs

Le député de Gaoual a réaffirmé sa détermination à défendre le président de l’UFDG soupçonné par ses adversaires politiques de recevoir discrètement 500 millions de FG par mois en tant chef de file de l’opposition.

Le député Ousmane Gaoual Diallo s’est engagé, ce samedi 13 mai lors de l’assemblée générale de son parti, à mettre fin à la polémique autour du budget du chef de file de l’opposition. «Nous allons y mettre fin à l’hypocrisie, à la lâcheté, à la cupidité, aux mensonges, au déni et aux accusations de toute sorte contre le chef de file de l’opposition. Il faut que ça s’arrête. Quelqu’un a dit que Cellou Dalein a un salaire de 500 millions par mois. C’est faux, le budget n’est pas un salaire. Dans le budget, il y a tous les frais destinés au fonctionnement d’une structure, d’une institution ou d’une entité quelconque. Si vous ne savez   pas, renseignez vous».

Selon lui, il y a une différence nette entre le budget du chef de file de l’opposition et le celui de l’UFDG en tant que parti politique. «Le budget du chef de file va lui permettre de faire fonctionner et de respecter les obligations associées à son statut».

Ce budget, explique Ousmane Gaoual, est associé à  l’institution qu’incarne le chef de file que représente Cellou Dalein. «Sauf qu’on nous enlève au Parlement, sinon, Cellou n’a aucune possibilité de renoncer à cet argent. Le budget c’est  pour qu’il s’oppose bien.  On lui donne cet argent pour qu’il incarne encore mieux l’opposition et qu’il  soit plus incisif dans la dénonciation de la mal gouvernance du RPG Arc-en-ciel».

Et de poursuivre en ces termes: «Ce ne sont pas 5 milliards qui vont clouer le bec à tous les partisans de l’UFDG. Ils peuvent parler même passer par le PEDN, chanter et aller à l’UFR pour faire le galopin, ça ne changer rien. Car, l’UFDG est déterminée à conquérir le pouvoir. Et cela se fera dans une Guinée libre, démocratique».

Le député avertit quiconque  pense pouvoir ternir l’image de l’UFDG et de Cellou Dalein. «La recréation est terminée. Nous sommes disponibles à partir d’aujourd’hui pour croiser le fer avec eux».

A l’en croire, tout ses bruits autour du budget du chef de file ont pour objectif de détourner les citoyens à la tournée réussie de Cellou Dalein en Haute Guinée et Guinée Forestière.

Abdoul Malick Diallo

+224 655 62 00 85

dialloabdoul110@gmail.com

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here