Bras de fer entre le ministre de la sécurité et son directeur général de la police nationale (exclusif)

Rien ne va plus entre le ministre Madifing Diané et Mohamed Gharé, directeur général de la police, a appris AMINATA.COM. A en croire de sources généralement bien informées, depuis environ deux mois les deux responsables de la sécurité ne s’orientent vers la même direction. La méthode de gestion des affaires de la police serait la principale cause du bras de fer qui les oppose.

[dropcap class= »kp-dropcap »]M[/dropcap]adifing Diané accuse le directeur national de la police d’insubordination. Ce dernier de son côté reproche à son patron d’avoir une attitude « autoritaire« .  Les deux hommes ne parlent pas depuis longtemps, ajoute une source, plusieurs médiations auraient tenté de concilier leurs positions sans succès. Selon les proches du ministre, signe de la tension entre les responsables, récemment, Madifing Diané aurait brandit auprès du Chef de l’Etat la menace de démission s’il n’obtient pas le limogeage du directeur national de la police.

Un ami commun des deux responsables soutient que leur mésentente a commencé lors des manifestations politiques de 2013, au cours desquelles plusieurs protestataires ont été tués par balle. Madifing Diané partisan de la manière souple qui a succédé Mouramany Cissé après un bain de sang à Conakry n’aurait pas apprécié la méthode brutale de la police. Autre source de divergence la gestion de la période de pénurie de passeports.  Des points qui mettent en exergue la profondeur du fossé qui sépare les deux  responsables de la police.

La divergence entre responsables de ce département est très fréquente. Des vives tensions avaient existé entre le général Mamadouba Toto Camara, ancien ministre de la sécurité et Mouramany Cissé, ancien ministre délégué à la sécurité. Dans le bras de fer entre le ministre Madifing Diané et Mohamed Gharé, le président de la République est le seul qui peut trancher. Son intervention serait vivement attendue, apprend-on. Tout de même, plusieurs hauts cadres de la police n’écartent pas la chance d’une médiation qui pourrait désamorcer cette crise.

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com
alpha.oumar@aminata.com
+224 666 62 25 24

PARTAGER
Article précédentKPC signe le 1er accord avec le Maroc
Article suivantCommuniqué de MTN Guinée
Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée. Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL http://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here