Boubacar Siddhigui Diallo démissionne des NFD

S’achemine-t-on vers la fin de la crise qui mine les Nouvelles forces démocratiques (NFD)? Tout porte à croire que l’un des principaux protagonistes n’est plus acteur de la crise. Boubacar Siddhigui Diallo a démissionné de son poste de Conseiller juridique du parti, NFD. Le divorce est désormais consommé entre les deux anciens alliés d’hier. Il accuse Mouctar Diallo, président des NFD et député sous la bannière de l’UFDG de saper aux fondements  du parti. Boubacar Siddhigui Diallo reproche à l’ancien ministre de l’élevage d’avoir manipulé récemment des jeunes pour demander son exclusion. « Mouctar  est un grand manipulateur », affirme-t-il.

 

A l’en croire, il voulait déjà démissionner du parti. Mais, c’est pour l’empêcher de venir au bout de sa décision que Mouctar Diallo a décidé d’anticiper en « manipulant » des jeunes contre lui.  » Mouctar veut juste que la presse parle de moi, créer toute une communication négative à mon encontre. Parce qu’il a appris que je dois  démissionner« , explique-t-il à notre confrère du site kibanyiguinee. « C’est pourquoi pour anticiper, il a réuni  deux à trois groupes de jeunes, il les a mis la pression pour lire une déclaration que lui-même a rédigée. Il fait faire un cachet qui, malheureusement, ne ressemble à aucun des cachets du parti. C’était pour lui de me mettre en mal avec les jeunes, pour qu’après mon départ, ceux-ci ne me rejoignent pas« , ajoute-t-il.

 

Pour l’ancien Conseiller juridique, Mouctar Diallo est à l’origine de la crise qui a miné le parti.  « Sinon comment peut-on faire une réunion pour changer un bureau politique national, une coordination régionale, invalider le parti pour une échéance électorale prochaine s’en en avoir parlé à qui que ce soit?« , s’interroge-t-il.

 

Depuis la campagne électorale des législatives, les deux responsables du parti ne sont pas en odeur de sainteté. Au cours d’un déplacement à Labé, s’exprimant devant une foule acquise, Mouctar Diallo avait laissé entendre qu’il  ne sera pas candidat à la présidentielle de 2015 pour dit-il soutenir Cellou Dalein Diallo pour « la victoire ». Boubacar Siddhigui Diallo ne tarde pas à réagir estimant que le parti n’avait été consulté avant la sortie de Mouctar. Les attaques se multiplient par médias interposés. Les jours qui avaient suivi, au cours d’une assemblée générale, à travers une restructuration, le bureau exécutif supprime le poste de Conseiller juridique qu’occupait Boubacar Siddhigui. Depuis, ce dernier accuse le président du Parti de vouloir l’écarter par tous les moyens. Reste à savoir si cette  démission sonnera la fin de la crise qui rongeait le parti.

 

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com
alpha.oumar@aminata.com
+224 666 62 25 24

PARTAGER
Article précédentLabé: un jeune soupçonné d'avoir enceinté 18 jeunes filles
Article suivantCIRDI – SIBG fait boire la tasse à Conakry ».
Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée. Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL http://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here