Boké: plusieurs domiciles des agents des forces de l’ordre saccagés par les manifestants

0
manifestation, violences, affrontement, policiers, contestation, grève, barricade, guerre, école
manifestation, violences, affrontement, policiers, contestation, grève, barricade, guerre, école

Des sources citées par les médias publics nous apprennent que les manifestations contre le manque de l’électricité et de l’eau potable déclenchées en début de semaine à Boké a pris une autre tournure à Boké.

Selon nos informateurs, dans la journée de ce jeudi, 14 septembre 2017, les manifestants ont saccagé plusieurs domiciles des agents des services de sécurité dans les quartiers de Dibiya, Dembaya, Lambayi dans la commune urbaine de Boké en basse Guinée.

A en croire un confrère de l’agence guinéenne de presse basé dans le Kakandé, la femme d’un margis-chef a été dépouillée d’une somme de 25 millions de francs guinéens.


« Vu que les manifestants se dirigeaient vers leur concession, la femme de cet agent de sécurité a pris cette somme pour aller la confier aux voisins. C’est sur le chemin que les manifestants l’ont reconnue et dépouillé. Pendant ce temps, les opérations de la chasse à l’homme se poursuivent à l’encontre des agents des services de sécurité logés dans les quartiers », a-t-il expliqué.

Dans la journée de ce vendredi 15 septembre 2017, c’est le siège du parti au pouvoir qui a subi la colère des manifestants.

Mamadou Aliou Barry pour aminata.com

+224 622 304 942



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here