Bantama Sow à Cellou Dalein: “notre accueil à Siguiri est différent de ceux qui ont profité des cérémonies de mariage pour se faufiler dans la masse”

Sanoussy Bantama Sow ministre conseiller à la présidence de la République et membre du bureau politique national du RPG-Arc-en-ciel a profité de son compte rendu à l’assemblée générale hebdomadaire de son parti sur son récent séjour à Siguiri pour envoyer des piques à Cellou Dalein Diallo et Compagnie.

Nous étions à Siguiri pour célébrer en différé l’anniversaire de l’arrivée du Pr Alpha Condé en Guinée. Il y a certains qui rêvent que la Haute-Guinée a basculé vers la sous-préfecture de Dalein. Siguiri s’est mobilisé comme un seul homme, c’est loin des commentaires. Ce n’est même pas Alpha Condé qui a été accueilli à Siguiri le 23 mai dernier, mais c’est Bantama Sow. C’est un accueil différent de ceux qui ont profité des cérémonies de mariage pour se faufiler dans la masse”, a-t-il entamé.

A en croire l’ancien ministre de la jeunesse, à Siguiri ce jour, c’était beau d’être du RPG. Selon ses dires, la population de cette préfecture lui a rassuré à nouveau de se battre ailleurs, mais, elle restera toujours RPG.

Nous avons été reçus à 30 kilomètres du centre-ville. On ne peut pas nous tromper, quand on est du RPG, on doit rester RPG. On ne peut pas dire au RPG vive Alpha Condé et dire encore que tu n’es pas du RPG. On appelle cela, un pied dedans et un pied dehors d’où on est dehors. J’ai été très clair, j’ai réaffirmé dans mon discours qu’on veut une majorité écrasante à Siguiri lors des prochaines élections communales et communautaires. A Siguiri quelqu’un s’est lamenté (allusion à Dalein) et voir se coucher à même le sol pour demander aux gens de voter pour lui ”, a-t-il indiqué.

Et Monsieur Sow de préciser: “tout cadre ou tout militant qui dit qu’il soutient Alpha Condé, qu’il n’est pas du RPG et qu’il défend une liste indépendante, nous le considérerons comme notre adversaire”.

Avant de terminer son allocution, ce proche d’Alpha Condé se dit surpris d’entendre le chef de file de l’opposition guinéenne dans les médias étrangers dire qu’en Guinée, il n’y a jamais eu d’élection propre depuis que le Président Condé est arrivé au pouvoir.

Pour lui, la Guinée n’a jamais organisé une élection transparente plus que celle de 2015.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com
aliousarayabhe@gmail.com
(+224) 622 304 942

In : Politique

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)

ACTUALITES GUINEE
RECHERCHE
Recherche personnalisée
Rejoignez-nous sur Facebook