Bah Oury : « Alpha Condé accorde de l’attention à mes propos »

0

Un an jour pour jour après le retour d’exil du vice président banni de l’UFDG à la suite d’une grâce présidentielle notre rédaction profite de cet anniversaire tumultueux pour servir la dernière partie de l’intervention de l’ancien exilé réalisé jeudi dernier dans l’émission hallein fop de la radio Espace Foutah.

Le torchon brûle entre UFDG et NFD autour d’une éventuelle candidature de Mouctar Diallo à la Mairie de Kaloum et sur le contrôle des jeunes de l’axe

Bah Oury: Mouctar a le droit de briguer la commune de Ratoma,les militants de Cellou n’ont aucun droit de l’en empêcher. je vais rappeler que quand Cellou a grignoté sur les places de l’UFDG pour pouvoir des intrus au parti je lui avais dit qu’il avait trahi les responsables de l’UFDG et à Mouctar j’avais dit qu’il tuait son parti et qu’un jour les regrets l’assaillirent.

Y a-t-il des personnes encore autour de Cellou dont vous admirez la clairvoyance ?

Bah Oury: De toute façon je ne vais pas citer de nom pour leur éviter de servir de punching-ball mais il y en a.

Votre vision sur les accords d’octobre ?


Bah Oury: j’avais dit que c’est un arrangement, rien de sérieux, arrangement entre Cellou et certains de la mouvance, c’est encore la même hypocrisie,depuis longtemps ces délégations spéciales n’obéissent à aucune loi du pays et ça continue à l’affaiblir. Certains sont arrivés en politique pour générer des profits de n’importe quelle façon, il est question de ruse, de coups bas, pour moi faire de la politique c’est servir l’intérêt général, je demande aux jeunes d’ouvrir les yeux pour avoir les meilleurs dirigeants et mettre dehors les nuls.

On a l’impression que vous avez retourné votre veste?

C’est vos propos et vous pouvez tenir ce discours mais Alpha Condé sait si je parle où se trouve la vérité et l’intérêt du peuple et il accorde de l’attention à mes propos.

Après tout cet imbroglio enregistré quelle est votre devise désormais ?

Bah Oury: n’aies confiance qu’en ce que tu vois, juge les gens sur leurs actes et non parce que vous venez du même endroit.

Bah Oury a conclu en disant aux militants de son parti de s’apprêter car indique-t-il le chemin est en train d’être déblayé pour sa prochaine venue.

Ousmane koumanthio Tounkara



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here