Ce mercredi 26 décembre 2018, l’association villageoise 2.0 a organisé un atelier de sensibilisation des collectivités décentralisées à l’ouverture des données et à ses avantages.

Le siège de search for common ground a servi de théâtre à cette rencontre.

Au total 12 élus issus de 9 communes rurales sur les 12de la préfecture de Labé, deux responsables d’université,3 de la société civile et une poignée de jeunes de la société civile ont été sensibilisés.

D’entrée de jeu, Mamadou Saidou Diallo chargé de l’information a à travers une projection de diapositives présenté l’association et ses activités sur le terrain avant de se faire traduire par son collègue Ousmane Tounkara en langue Pular.

Suivra la communication du coordinateur Sally Bilaly Sow sur l’ouverture des données et ses implications et enjeux.

Des échanges bien étoffés ont émaillé les débats.

En fin de séance, chaque délégué a promis de faire un fidèle feedback à son mandant et mieux de tisser une toile entre son entité et les villageois 2.0 pour une progression solidaire dans la réalisation des objectifs.

La qualité des débats s’est aussi vue rehausser par la qualitative contribution de Docteur Aminata Barry Camara première vice maire de Dara Labé qui avec son expérience a avoué avoir découvert des nouveautés.

Aussi, en dépit du fait que les courriers ont été adressés au même moment à tous les invités, la commune de Labé a royalement snobé la rencontre.

En guise de rappel, un appui financier de la CAFDO a permis de réaliser cette première sensibilisation qui a duré de 8h à 14h.

Ousmane K. Tounkara, correspondant d’Aminata.com

PARTAGER