Arrêt prolongé de Conakry-Express : des citoyens réagissent

0

Conakry express est un train urbain qui joignait Kagbélin à Kaloum, en passant par le grand marché de Madina. Ce train permettait aux citoyens de se déplacer avec un coût raisonnable. Il est accessible à toutes les catégories de personne. C’était le moyen de transport en commun le moins cher de la capitale. Le passager ne paye que 500FG par tronçon. Conakry express avait une grande importance aux yeux des citoyens. Depuis son arrêt en octobre 2016, les usagers ne cessent de se plaindre et réclamer son retour.

Pour ce marchand rencontré à Cosa, l’arrêt de Conakry express n’est pas du tout avantageux pour l’Etat et les populations. Comme on le dit souvent l’habitude est une seconde nature, Donc on était déjà habitué depuis un certain temps à effectuer nos déplacements avec ce train. Maintenant qu’il est aux arrêts nous souffrons énormément, et le pire ce que nous ne savons pas combien de temps nous allons attendre pour que le trafic recommence. Toute la population qui vive dans notre capitale Conakry, n’a pas la même situation financière donc si les uns prennent leurs voitures ou des taxis. Les autres peuvent aussi emprunter le train, parce que non seulement il permettait d’éviter les embouteillages mais aussi le transport était moins cher. Economiquement, les usagers ne se plaignaient pas”, a-t-il indiqué.


“Pour nous, Conakry express était le meilleur moyen de transport. Malheureusement, tout ce paradis que nous avons vécu n’est qu’un simple souvenir maintenant’’, regrette un autre citoyen qui a recquis l’anonymat.

De son côté, Monsieur Diop, accuse l’Etat d’être le seul responsable de ce problème parce que selon lui, les dirigeants ne se soucient pas de ce que qu’endurent leurs citoyens.

“Au lieu de chercher un second train pour pouvoir assurer ce moyen de transport qui est accessible à tous. Ils ont plutôt mis aux arrêts le seul train qui aidait les gens à se déplacer sans trop dépenser, sachant que la majeure partie de sa population traine le diable par la queue pour pouvoir survivre”, renchérit notre interlocuteur.

Et de conclure: “Pour une fois, l’Etat doit faire face à ces responsabilités pour mettre Conakry express sur les rails pour le bien de tout le monde et surtout ces personnes qui fondaient leurs espoirs sur ce moyen de déplacement”.

Lamarana Diallo pour Aminata.com

+224 623 27 55 45



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here