Alternance politique en 2020 en Guinée: la troisième dynamique lance ses activités à Conakry

0

La Plateforme ‘’Troisième dynamique’’ a organisé une cérémonie de lancement de ses activités ce samedi 22 juillet 2017 à son siège sis à Lambanyi dans la commune de Ratoma en banlieue de Conakry.

Dans son discours, Abdoul Diallo porte-parole de cette plateforme a fait savoir que la troisième dynamique(TD) est un réseau associatif, une plateforme de plusieurs mouvements, née de la volonté de plusieurs jeunes leaders, présidents d’associations et de mouvement politique, d’entrepreneurs, opérateurs économiques, et autres des différents secteurs professionnels, lesquels partagent une culture de motivation forte, grâce à leur savoir-faire et leur connaissance reconnue dans la gestion de leadership, tous motivés par des mesures raisonnables et reconnaissables visant l’alternance au pouvoir en 2020.

Selon lui, la troisième dynamique créée depuis 2014 est forte de plusieurs centaines de membres répartis dans plusieurs pays en Afrique, en Europe et aux Etats-Unis d’Amérique.

« Plus de 57 ans après son indépendance, la Guinée reste un des pays les plus misérables et des plus corrompus d’Afrique voire du monde. Cela malgré les efforts et les sacrifices constamment consentis par les populations pour la construction d’un Etat démocratique, économiquement prospère et respectueux des droits et libertés. La jeunesse guinéenne a observé de cette gouvernance une descente de la Guinée aux enfers, une hémorragie de misère, la vente des actes administratifs et l’affairisme. Aujourd’hui, cette jeunesse s’est ressaisie et veut prendre son destin en main autour d’un idéal constructif en se hissant au sommet de l’Etat aux horizons 2020 à travers la troisième dynamique », a-t-il affirmé.


Les principaux objectifs de la 3ème dynamique sont entre autres, mettre en marche une machine démocratique ouverte à tous ceux qui reconnaissent la mal gouvernance en Guinée et l’équiper d’un rouleau compresseur afin d’impulser la dynamique pour la nouvelle génération ; Démontrer toutes les violations de la constitution et les lois de la république ; Former et informer les citoyens leurs droits et devoirs afin qu’ils puissent les observer, les exercer pleinement, les défendre et les revendiquer en cas d’usurpation ou d’aliénation ; Mentionner l’abandon et l’oubli de la jeunesse dans la gestion du pouvoir et son exploitation à des fins politiques sans programme pour son insertion ; Expliquer la façon dont les jeunes ont été toujours manipulés par les politiques qui veulent exister dans tous les temps et ne jamais s’effacer au profit des jeunes ; utiliser tous les moyens légaux pour s’opposer à toute violation.

«S’inspirant de l’expérience récente et du constat de l’échec de la classe sociale et du système politique guinéen ; les partis politiques, les acteurs de la société civile et les acteurs non associés membres de la 3ème dynamique soucieux de sortir la Guinée définitivement du marasme socio-politique et économique, conscients de la nécessité d’unir les forces sociopolitiques réellement attachées à l’unité de la nation et à son devenir, fermement attachés au caractère unitaire et indivisible de la Guinée, sincèrement engagés dans la lutte pour le véritable changement démocratique décident d’en tirer les conséquences qui s’imposent et convient toutes les forces vives de la nation à unir leurs moyens et actions autour des valeurs éthiques, de probité, de fraternité, de solidarité, de vérité, de sincérité, de transparence, d’équité et de justice sociale pour instaurer un Etat de droit en Guinée. Cela, en vue d’offrir à notre pays un autre choix démocratique crédible permettant l’alternance politique en 2020 au profit de la nouvelle génération dont le choix portera sur des valeurs et non sur l’ethnie ou le favoritisme », a-t-il indiqué.

Avant de terminer, Monsieur Diallo a précisé que la TD est un mouvement indépendant et ne sera jamais absorbé par une formation politique.

Cette cérémonie de lancement a connu la présence de représentants de la société civile, du député honorable Ben Youssouf Keita de l’union des forces démocratiques de Guinée et Aliou Bah directeur de communication du bloc libéral(BL) de Faya Milimono.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com
(+224) 622 304 942



PARTAGER
Article précédentMakanéra dénonce: «nous sommes gérés par des incompétents »
Article suivantAffaire Kaporo rails: Cellou se défend «j’étais à l’étranger »
Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée. Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL http://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here