Alpha Condé: « quand on veut s’enrichir on ne devient pas enseignant »

Le président guinéen Alpha Condé fait une déclaration à l'ouverture d'une conférence internationale sur l'émergence du continent africain, le 28 mars 2017 à Abidjan | AFP | SIA KAMBOU
Le président guinéen Alpha Condé fait une déclaration à l'ouverture d'une conférence internationale sur l'émergence du continent africain, le 28 mars 2017 à Abidjan | AFP | SIA KAMBOU

Présent à la cérémonie organisée à l’occasion de la journée mondiale de l’enseignant célébrée le 5 octobre de chaque année, le chef de l’État guinéen a dénoncé les tares du système éducatif guinéen et a promis de reprendre le système pour un enseignement performant.

Après avoir dénoncé les enseignants du public qui servent aussi dans les écoles privées, Alpha Condé a fait savoir que les enseignants doivent se former et faire des recherches tout le temps.

«Combien d’enseignants du public vont enseigner dans les universités privées alors qu’ils savent que c’est interdit ? Dites-moi combien, en âme et conscience. Cela veut dire que vous devez vous former et faire des recherches tout le temps. Car on n’acceptera plus de reculer parce qu’il nous faut un enseignement performant. Nous allons reprendre ce système. Je ne peux pas être enseignant et ne pas faire en sorte que l’éducation en Guinée ne soit pas la meilleure en Afrique », a-t-il indiqué.

Poursuivant son allocution, il a fait savoir aux fêtards que si on veut être riche, on ne devient pas enseignant ou médecin.

«Quand on veut s’enrichir, on ne devient pas médecin ou enseignant. Les deux ont un rôle très important dans la société. C’est l’enseignant qui transmet le savoir et permet à un peuple de maîtriser son destin. Quant au médecin, il permet au peuple d’être en bonne en santé », a-t-il lancé.

Dans son discours, le numéro1 guinéen a envoyé des piques aux écoles privées. «Je suis enseignant, mais on ne peut avoir nulle part le bac avec 7 de moyenne. Les écoles privées donnaient 15 ; 16, voire plus. Et quand vous faites la moyenne avec 7, vous avez le bac. Cela veut dire qu’on n’a pas permis aux jeunes de se former, on leur a donné le bac uniquement pour peupler les écoles privées. Voilà la réalité», dénonce le président Condé.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

PARTAGER
Article précédentLabé : un nouveau soutien pour Bah Oury
Article suivantMandiana: enclavés, les villages de Siramana et Djiléngbè oubliés par l’Etat
Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée. Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL http://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here