Affaire 500 millions de FG: Cellou Dalein dément…

Le chef de file de l’opposition reçoit-il 500 millions de FG par moi? Cellou  Dalein Diallo dément et apporte des éclaircissements sur les allégations de Faya Bourouno, porte-parole du PEDN.

En marge de la réunion de l’opposition initialement prévue ce mardi 9 mai 2017 avant d’être reportée à demain mercredi, le président de l’UFDG a tenu à apporter des précisions. «Le statut de chef de file de l’opposition a été adopté comme loi de la République en décembre 2014. Cette loi prévoit des avantages, des frais de représentation du chef de file qui devient une institution et qui prend place au rang protocolaire immédiatement après les présidents des institutions républicaines».

Il était également prévu par la loi que le chef de file puisse avoir dès 2015 un budget, une voiture de commandement et une voiture de sécurité. «Mais, le pouvoir avait bloqué je ne sais pas pour quelle raison. Je n’ai jamais revendiqué puisque l’initiative de la loi est du président de la République. Il a décidé de bloquer les avantages, je n’ai rien dit. En 2015, je n’ai rien eu tout comme en 2016».

Depuis tout ce temps, Cellou Dalein Diallo précise que ce n’est que le 24 février 2017, qu’il a reçu une lettre du ministère du Budget l’informant du dégagement d’une ligne budgétaire de 5 milliards de FG pour le chef de file de l’opposition. «Après, une 2e lettre est venue pour m’indiquer que ce montant sera versé sur un compte public pour le chef de file en raison de 1 milliard 250 millions par trimestre. Puis, un arrêté est pris pour faire cette subvention. On m’a donné le nom du compte qui aurait été ouvert. Au moment où j’ai quitté aucun sous n’était encore tombé. Donc, je n’ai pas encore reçu un seul sous de ce montant».

A ce jour, le chef de file de l’opposition guinéenne souligne n’avoir reçu ni l’argent, ni les véhicules en question. «Mais, j’ai reçu notification de l’existence du crédit des modalités du versement. J’ai appris que l’ordre de virement a été émis, mais qu’il n’était pas encore exécuté».

Abdoul Malick Diallo
+224 655 62 00 85
dialloabdoul110@gmail.com

In : Politique

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)

ACTUALITES GUINEE
RECHERCHE
Recherche personnalisée
Rejoignez-nous sur Facebook