Affaire 3è mandat: un opposant appelle une mobilisation générale contre Alpha Condé

Je vous avais mis en garde contre la tentation du 3 ème mandat d’Alpha Condé. En effet, dès après son hold up électoral connu sous le nom “un coup K.O”, il a relancé sa machine pour atteindre cet objectif anti-constitutionnel contre le peuple de Guinée. Eh bien, on commence à y voir plus clair. Outre, sa réponse à la journaliste française sur ce 3 ème mandat “c’est au peuple d’en décider”, il a distillé les petites phrases à Abidjan et à Paris. Il s’emporte contre les ingérences des ONG et des puissances occidentales, revendique notre droit, selon lui, de trouver notre propre voie de la démocratie. C’est rejeter d’avance toute critique, tout rappel à l’ordre, lorsqu’il va engager son opération de 3 ème mandat contre la République. J’ai toujours dis qu’Alpha Condé a suspendu notre Constitution (comme un putschiste militaire ) simplement parce qu’il ne l’applique pas. Notre Constitution à été promulguée le 7 mai 2010 et Alpha Condé a été investi le 21 décembre 2010. Peut – il nous expliquer pourquoi les élections législatives n’ont été tenues que trois ans après le délai constitutionnel et qu’il a entamé son deuxième mandat sans organiser les élections locales? Les institutions républicaines comme la Cour constitutionnelle et la Cour des comptes n’ont été installées qu’en fin de mandat, que la Haute cour de justice et le Haut conseil des collectivités locales sont rejetés aux calendes grecques. Est – ce que ce sont les ONG internationales et les gouvernements occidentaux qui ont écrit et votés notre Constitution? Qui l’a obligé de se présenter à l’élection présidentielle sur la base de cette Constitution et de prêter serment sur elle? Non, ceux qu’il pointe du doigt ne font que le rappeler à ses obligations constitutionnelles. Pour nos anciens, le respect de la parole donnée est sacré. Son parjure est là sous nos jeux.
Nous devons donc nous mobiliser pour lui barrer le chemin. Je vous avoue que je ne compte pas sur les partis politiques pour faire échec à son projet. Certains opposants ont même reconnu leur impuissance à l’obliger de respecter nos lois. C’est à la jeunesse de s’organiser de manière autonome pour faire respecter notre Constitution, car il s’agit de son présent et de son avenir. Personne ne le fera à sa place. Je crois en elle, parce que c’est elle qui s’est toujours battue pour la démocratie depuis 1990. Elle l’a démontré récemment lors de la dernière manifestation pour l’école. Les jeunes de Conakry se sont soulevés sans les consignes d’aucun parti et fait reculer Alpha Condé qui a fini par limoger ses deux ministres concernés. C’est cette puissante force qui doit se mobiliser sur l’ensemble du territoire pour faire échec au projet hors – la loi de 3 ème mandat d’Alpha Condé. C’est un combat digne d’être mené par tous les démocrates de notre pays.

Alpha Saliou Wann, président de l’Alliance des forces démocratiques (AFD)

In : Politique

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)

ACTUALITES GUINEE
RECHERCHE
Recherche personnalisée
Rejoignez-nous sur Facebook