A Dabola, Sékou Souapé et Souleymane Traoré invitent les jeunes à promouvoir la paix

0

C’est une journée chargée mais bien rempilée pour la délégation conduite par le duo Sékou Souapé Kourouma, conseiller personnel du Chef de l’Etat et Souleymane Traoré, directeur général du Fonds d’entretien routier (FER).

Invités spéciaux des jeunes membres de la Sagesse africaine des générations associées (SAGA), les deux personnalités accompagnées du préfet ont été triomphalement accueillies par les populations de Dabola. Retour sur un périple riche en rencontres.

Le dimanche 13 août, vers 11h, la délégation a rendu une visite de courtoisie au conseil des sages de cette localité. Dans leurs allocutions, tour à tour, les sages ont prié pour la paix et l’unité nationale en République de Guinée.

Dès après cette rencontre, la délégation a mis le cap sur la mosquée en chantier d’Almamy Boubacar Biro Barry (1878-1936). Entamée depuis plusieurs années, le lieu de culte peine à finir par manque des moyens financiers.  Ayant reçu la doléance des autorités locales, le Conseiller spécial a promis de faire remonter l’information au niveau du Président de la République.

Le duo Souapé-Traoré se rend ensuite  à la maison des jeunes de Dabola pour animer une conférence-débat. Deux principaux thèmes seront richement développés sur l’apport de la jeunesse à la présidence de la Guinée à l’Union africaine et l’entrepreneuriat jeune. Dans son discours de bienvenue, Aboubacar Sidiki Koulibaly, le président de la délégation spéciale a révélé que sa préfecture compte 290 mille habitants dont le 53% sont composés essentiellement des jeunes. Il a indiqué par la même occasion que les jeunes s’engagent à « accompagner le programme du Président de la République dans la réalisation de sa vision qui s’attèle principalement à l’amélioration des conditions de vie de la population à travers une gestion seine et fiable de nos ressources« .

Prenant la parole pour animer le premier thème, Souleymane Traoré, Directeur Général du Fonds d’entretien routier a souligné que  notre pays a été un grand pionnier de la création de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) dont le premier secrétaire général est issu aussi de la Guinée.

M.Traoré a rappelé l’engagement panafricaniste sans faille d’Alpha Condé depuis ses années estudiantines. « Nous sommes à la croisée de chemin entre le destin d’un homme qui croise le destin d’un pays et d’un continent. Donc, à la fois une reconnaissance pour la Guinée pour tout le combat que ce pays a mené et au Pr. Alpha Condé. C’est le résumé de tout ce combat qui fait qu’aujourd’hui que le Président Alpha Condé et la Guinée président l’Union africaine« .


Poursuivant, il a souligné que la démographie en Afrique est un atout. « Un des prédécesseurs du président Macron a dit, [le Général De Gaulle] que le jour où la Chine se réveillerait, elle ferait trembler le monde. C’est à cause de sa démographie. La principale richesse de la Chine aujourd’hui au-delà de sa technologie et de sa croissance, c’est sa démographie. Du fait que notre continent soit jeune n’est pas une faiblesse, c’est au contraire une richesse », a-t-il ajouté. Plus loin, il a égrené les principaux défis cités par Alpha Condé notamment la scolarisation des jeunes,  l’électricité, l’agriculture…

De son côté, Sékou Souapé Kourouma, a dit que les jeunes constituent l’essence de l’existence des Etats. « Nous avons classé la jeunesse en trois catégories. Vous avez des jeunes qui vont à l’école dont la préoccupation essentielle c’est la formation. Vous avez ceux qui ont fini les études dont la préoccupation c’est la quête de l’emploi et vous avez la jeunesse non scolarisée dont la préoccupation c’est l’insertion. Si vous placez la problématique de la jeunesse sur l’angle seulement de la quête d’emploi  vous ne pourrez pas cerner le sujet.  Il est évident qu’aujourd’hui le Président dans ses démarches souhaite impulser une dynamique nouvelle pour la conquête pacifique et méthodique d’un nouvel espace de souveraineté économique pour répondre non seulement aux aspirations des jeunes mais aussi des couches les plus défavorisées de notre pays », a-t-il martelé.

Après la conférence-débat, la délégation s’est rendue au stade préfectoral. Souleymane Traoré a lancé le coup d’envoi d’un tournoi mémorial Elhadj Koto Alpha Barry, le premier maire de Dabola. La compétition regroupe 12 équipes de la préfecture de Dabola.

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com

alphanyla@gmail.com

+224 666 62 25 24



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here