35 contrôleurs de la CNSS ont prêté serment

0

Ils étaient une trentaine contrôleurs de la caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) à passer à la barre pour prêter serment le vendredi 15 novembre au tribunal de première instance de Mafanco dans la commune de Matam.

Cette prestation de serment qui est une première au sein de cette institution s’est déroulée en présence du ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’Emploi Jeune, Sanoussy Bantama Sow, du Directeur Général de la CNSS, Malick Sankhon ainsi que des travailleurs de la dite institution.

Elle a consisté à chacun de ces contrôleurs de jurer en ces termes devant le président de la cour Sény Camara : « Je jure d’exercer loyalement en toute indépendance mes attributions de contrôleur et employeur, de respecter et de faire respecter la législation contenue dans le code de sécurité sociale de mon pays avec honneur et dignité que mes fonctions m’imposent ».
Sény Camara, a félicité Malick Sankhon pour ce courage d’appliquer ces articles du code de sécurité sociale en République de Guinée qui est une grande première depuis sa création en 1955 et a demandé à ceux-là qui ont prêtés serment d’adopter un comportement responsable avec des obligations de respecter et de faire respecter les dispositions des articles 123, 124, 133 du code de sécurité sociale. Car, poursuit Sény Camara, il s’agira de lire et de relire les articles suscités pour savoir les dimensions de leur pouvoir. Sur le plan de la discipline, qu’ils sont astreints à respecter les règles de l’éthique et de la déontologie de leur fonction, a-t-il ajouté.

Il n’est pas s’arrêté seulement à leur prestation de serment, il les a rappelé la gravité d’un homme de loi qui n’arrive pas à respecter et à faire respecter la loi, pour dire qu’« un homme de loi, un homme de droit qui ne maîtrise pas la loi ou le droit, est à l’image d’un chirurgien qui prend la hache à la place d’un bistouri pour faire l’intervention chirurgicale.

Quand au directeur général qui depuis son arrivée à la commende de la caisse ne fait que des innovations a dit que « cette prestation est une application stricte de la loi et ne fait qu’obéir à cette loi. C’est pourquoi, il demande à ces contrôleurs-employeurs d’exercer en toute liberté leur fonction. Parce que ajoute t-il, la mission et la vision de la CNSS est de pouvoir être non seulement beaucoup plus proche de leurs assurés en traitant les dossiers en temps réel mais aussi de rendre l’administration de la CNSS beaucoup plus efficiente.


Pour sa part, le ministre Sanoussy Bantama Sow se dit être très heureux d’assister à la prestation dudit serment et souhaite cet exemple du Directeur soit suivi partout. C’est-à-dire que tout fonctionnaire nommé prête serment avant de prendre fonction. En tout cas il a promit de l’appliquer sitôt dans son département s’il ne parte pas avec le remaniement qui serait en cours. « Nous nous allons nous battre pour l’exiger dans désormais en Guinée. Si je le savais, lors de ma prise de service au sein du gouvernement, je vous assure que j’allais le faire. Maintenant, je veux le faire si on continue à rester. Car, ce qui reste claire, les jours à venir beaucoup de choses vont changées, a souligné le ministre Bantama Sow.

De son côté apparemment content de la prestation de serment, Fadjmba Mara contrôleur employeur a déclaré avoir un sentiment de joie et de fierté d’avoir prêté serment dans l’accomplissement de sa mission de contrôle dans l’égalité, de la justice et dans la transparence.

Il a profité également de cette occasion  au nom de ses collaborateurs pour rendre un hommage et des vifs remerciements à leur directeur pour cette initiative.

Mais quel est l’effet de cette prestation de serment ? Fadjimba Mara a répondu en disant que : le serment du contrôleur d’exploitation a deux effets. Un sur la CNSS, c’est-à-dire doté ces contrôleurs d’une bonne formation pouvant les conduire dans l’exercice de leur mission et un second sur les employeurs et les travailleurs ; c’est-à-dire rassurer les employeurs et les travailleurs que les contrôleurs d’exploitation doivent effectuer un travail dans leur plein droit tout en tenant compte de la valeur de leur serment.

Fadjimba Mara a terminé ces propos en appelant ses collaborateurs qui ont prêté serment de faire preuve de mérite en accomplissant dans l’égalité ce serment.

Espérons que la présente prestation de serment soit un début au niveau de tous les services publics.

Oumar M’Böh pour Aminata.com

622624545/666369744

Oumarmbo38@yahoo.fr



PARTAGER
Article précédentLa tension ne tombe pas sur l'axe Bambéto-Cosa
Article suivantLégislatives: un adolescent tué à Cosa et deux blessés par balles
Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée. Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL http://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here